Partagez | .
 

 Et si nous prenions le temps... [Cayden Zäkyann & Damian Zäkyann]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Et si nous prenions le temps... [Cayden Zäkyann & Damian Zäkyann]   Ven 21 Mar 2014 - 20:00


avatar

₪ Date d'arrivée : 07/03/2014
₪ Crédits : Rederst.
₪ Nombre de message : 500

₪ Sentiments : Oppressée.
Age : 33

Gaëlienne - Inconnue
Gaëlienne - Inconnue

Voir le profil de l'utilisateur
http://gaelia.forums-rpg.com/t23-lucinda-zakyann

    "Je le sens... Je les sens... Ils parcourent mon corps, parcourent mes veines... Ils font partis intégrante de moi et à chaque secondes ils vibrent et résonnent dans mon être tout entier. Par instant j'aimerai juste être paisible et ne rien ressentir!" Cela faisait une bonne demi-heure que Lucinda  était à la baie vitrée de son bureau à fixer les passants qui déambulait devant Le Club Rouge. La plupart d'entre eux n'osait même pas fixer le bâtiment comme si un simple regard de leur part pourrait remettre en cause leur honnête et si magnifique réputation. A cette pensée Lucinda émit un léger petit rire qui la sortit alors de sa torpeur. Passant sa main gauche le long de son bras droit, elle chercha durant un moment à se détendre. Son pouvoir grandissait de jour en jour et il en avait toujours été ainsi, mais elle ressentait de plus en plus les autres. Chaque Gaëliens qui se présentaient à elle, elle le ressentait. A chaque fois, elle sentait son don ou son pouvoir comme bon vous semble. A chaque fois, ce dernier s'insinuait en elle, comme pour lui donner l'ordre d'interagir. Comme si il devenait vital pour elle d'interagir avec autrui en lui offrant la chance de décupler son pouvoir ou bien comme si anéantir ce dernier la laisserait tranquille durant un petit moment. C'était intéressant, certes, mais usant. Avant il était aisé pour elle de se confier et de se libérer en parlant à un être qui l'aimait et la comprenait mais maintenant que Stelan était dans le coma, elle se contentait de porter cela toute seule. Elle ne pouvait concevoir le fait d'être faible face à ses enfants, alors tout ses tracas, toutes ses interrogations et toutes ses peurs elle les gardait pour elle. Ils avaient déjà assez à faire avec leur propre vie et leurs propres problèmes, alors elle se devait d'être là pour eux et de ne pas être un poids à leurs yeux.

    Elle pensa alors immédiatement à Cayden... Elle se faisait du soucis pour lui. Et de plus en plus à vrai dire. Elle avait cette fâcheuse impression que ce dernier se renfermait de plus en plus et s'éloignait jour après jour un peu plus de sa famille. Elle aurait aimé comprendre et savoir pourquoi mais elle redoutait en quelque sorte les réponses qu'il aurait pu lui apporter. Mais il n'y avait pas que cela, elle redoutait aussi de le pousser à s'éloigner encore plus, car elle savait à quel point il était et aimait son indépendance et sa liberté d'esprit. Elle avait donc décidé d'agir autrement avec lui, car jamais elle ne le laisserait sombrer sans avoir tout essayé pour le "sauver". Un peu plus tôt dans la matinée elle lui avait fait transmettre un message, lui indiquant qu'elle désirait déjeuner avec lui et elle savait très bien que Cayden comprendrait qu'il ne s'agissait pas d'une demande mais en quelque sorte d'une exigence. Elle attendait donc sa venue et en profiterait pour lui rappeler à quel point il était important pour lui de faire partie intégrante de cette famille et à quel point aussi il était important pour elle et bénéfique que sa famille soit complétement soudée et unie.

    C'est lorsqu'elle entendit un pas rapide et énergique se diriger vers son bureau qu'elle comprit qu'il était arrivé! Elle ressentit aussitôt l'énergie de son fils la parcourir. Les pouvoirs de ses enfants et de sa petite-fille résonnaient encore plus en elle mais d'une manière plus douce que celle d'un simple inconnu. Pivotant alors avec style et élégance vers la double-porte en bois massif, quittant ainsi l'extérieur du regard, à l'instant même où son fils entreprit de l'ouvrir, Lucinda se dirigea immédiatement vers lui et l'embrassa rapidement sur la joue. "Ehh bien!! Je m'imaginais déjà devoir envoyer les Jumeaux te chercher!!" Elle fixa alors son fils droit dans les yeux, ignorant son mécontentement et lui sourit comme une mère regardant pour la première fois l'enfant qui ne cesserai d'être un réel amour durant toute son existence.



⊹ rappelles-toi, juste une fois,  l'avenir des souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
 

Et si nous prenions le temps... [Cayden Zäkyann & Damian Zäkyann]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un "nous" le temps d'une soirée llElisa/Alaric
» Dans la vie Chaque chose a son temps , La vie nous réserve plein de surprise !
» Nous sommes riches aussi de nos misères [Freya :3]
» (f) pietra capone ◮ l'amour est ivresse et il est temps pour nous d'aller vomir
» Nous devrions prendre le temps de parler. ft. Ellyn des Essaims [flashback]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: vallon de Nargäth :: Illyria :: Secteur numéro 3 :: Le club rouge-