Partagez | .
 

 On ne peut se cacher éternellement ♆ Camerone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: On ne peut se cacher éternellement ♆ Camerone   Mar 11 Mar 2014 - 13:42


Invité



Invité


Seth & Camerone


S.A

Un retour et des retrouvailles plus que plaisante. Pas chaleureuse , pas pleine d'affection mais des retrouvailles qui donne le sourire , qui sont nécessaire au bonheur d'un homme. Retrouver Camerone dans un premier temps est quelque chose d'important pour Seth , puis il y a même Aedan , certes Seth le connais très peu mais il le connais et ils sont de la même famille ce qui en fait quelqu'un d'important au yeux d'un homme qui horsmis son père vois sa famille comme quelque chose de capital et de primordial. Vous pouvez être certain que le jeune Aorie fera tous ce qui est en son pouvoir pour aider les siens si jamais le besoin s'en fais ressentir. D'après d'autre rumeur cependant , le frère de Seth est également à Illyria , Khedar Aorie , membre des forces spéciales de la vie et manieur d'ombre comme les autres Aorie , il a grandis jusqu'à ses huits ans au côté de Seth , leurs père et le reste de la famille. Cependant voila , le gamin à disparus et depuis plus aucune nouvelle de lui. Ce qui par ailleurs a provoqué chez Seth un sentiment de rancoeur et de rancune , la raison est simple , Seth est le grand frère et par conséquent , son frère à bien vu le traitement et la misère subis par le Aorie de la part de leur père Belar. Pour Seth , Khedar à tous simplement fuit sa famille et abandonné les siens. La réalité et tout autre mais sa le jeune Aorie n'en ai pas du tous conscient , il nourris simplement une rancoeur à l'égard de son frère , une rancoeur qui n'empiète tous de même pas sur l'attachement qu'il éprouve. Mais une rancoeur qui est assez présente pour que lorsque Seth sera face à Khedar il lui exprime son mécontentement au sujet de sa disparition la plus total et le fait que selon lui il l'a abandonné à un calvaire certain , un calvaire qui aurai peut être était amoindris avec du soutiens , du moins c'est la façon de voir les choses qu'a Seth.

Mais aujourd'hui le programme était bien plus réjouissant pour le jeune homme. Enfin il était parvenus à mettre la main sur cet homme qu'il a considérer comme un frère , comme un ami , une personne en qui Seth a placé une grande confiance , confiance ayant été piétiné le jour ou ce même homme s'en ai pris à Seth , profitant de sa faiblesse. En effet la compagne de Seth de l'époque avec administrer des tranquillisants ou du moins quelque chose dans le genre dans le repas du Aorie , ensuite Tobiar , l'homme en question n'eu qu'a venir cueillir le corps de Seth , incapable de se défendre pour ensuite l'attaché dans cet cave et le laisser à la merci de son père. Ayant donc appris ou il loger à Illyria , Seth ne perdis pas de temps pour aller le retrouver. Atteignant le quartier en question , le jeune Aorie frappa tous naturellement à la porte. Quand la porte du logement s'ouvris , c'est avec un large sourire que Seth s'adressa à Tobiar. - " Voila fort longtemps .. ". - Usant de sa Black's Absorb , Seth absorba l'ombre de l'homme pour augmenter sa vitesse et sa force , entrant donc dans l'appartement , il empoigna sa gorge et le plaqua avec violence contre un mur. - " Tu pensais sincèrement te débarrasser de moi et continuer ta vie tranquillement après ta trahison ? C'est très mal me connaître Tobiar ! " -. Profitant toujours de l'effet de surprise , Seth frappa violemment le crâne de l'homme contre le mur de façon à l'assommé assez longtemps pour le transporter. Pas d'esclandre , pas de bruit lui avait demandé Camerone , ainsi soit il. Mettant le corps de l'homme sur son épaule , et attrapa au passage une bouteille d'alcool qu'il vida de moitié dans l'évier , Seth partis. Avec la bouteille , il ferai croire au fait que l'homme à beaucoup trop bu et qu'il l'emmène voir les services médicaux. Mais il n'en fis rien évidemment , prenant son véhicule , Seth partis d'Illyria. Le désert , comme son nom l'indique personne aux alentours , donc personnes pour entendre les possibles cri de l'homme. Arrivant près d'une espèce de petite cabane abandonné , Seth entra dedans avec le corps de l'homme. Peut être trop sur de lui , il ne le vis pas reprendre connaissance.

Tobiar pu alors se relever et attrapa une chaise qu'il vint fracasser sur le dos de Seth , puis il donna un nouveau coup au niveau de l'abdomen du Aorie. Se dernier fis quelque pas en arrière , grimaçant a cause de la douleur. Voyant Tobiar tenter de s'enfuir , Seth tendis sa main pour faire surgir de la seul porte de sortis une sorte de boule de bulldozer qui vint frapper de plein fouet le traître. Absorbant les ombres présente , Seth usa de sa vitesse accrue pour attraper de nouveau Tobiar et le ligoter fermement à une poutre de la cabane. Une fois immobilisé , Seth retira son blouson qu'il déposa sur une chaise avant de faire face à Tobiar.

" Autant être honnête mon vielle ami , tu va mourir. La question est de savoir quand et comment. J'ai besoin de que tu m'indique ou se cache ma très chère Katÿa. Si tu es gentil et tu me le dévoile alors je me contenterai de t'achever d'un coup sec , pas de souffrance. Si tu décide de rester silencieux , alors , cet cabane sera le pire de tes cauchemar et ceux durant des mois , voir même des années si il le faut. "

Tobiar - " Quitte à mourir autant la préserver. Ton père n'aurai pas du te louper , tu n'es qu'un monstre , tu mérite tous ce qui peut t'arriver et .. "

Les paroles de l'homme furent de trop et Seth fis apparaître dans sa main une fine lame d'ombre qu'il enfonça dans la cuisse de Tobiar et fis doucement remonté. Retirant la lame du corps de l'homme , il vint lacéré différente partie du corps de Tobiar laissant ainsi le sang de se dernier s'écoulé sans pour autant que cela s'avère mortel. Laissant échapper un soupir , Seth pris son appareil pour communiquer à distance et tenta de joindre Camerone.

" Cousin , j'ai un léger soucis. J'ai devant moi un homme qui a décidé d'être très silencieux et le problème c'est que si il reste silencieux trop longtemps je vais perdre patiente et se silence deviendra officiellement éternel pour se pauvre homme. Par conséquent , tu peut peut être mettre tes talents à contribution pour obtenir ce que je veut ? "

Cet conversation , Seth l'avait prononcé tout en fixant droit dans les yeux Tobiar avec un sourire qui laissé présagé que les problèmes ne faisais que commencer pour ce pauvre homme , enfin traître.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: On ne peut se cacher éternellement ♆ Camerone   Mer 26 Mar 2014 - 23:01


avatar

₪ Date d'arrivée : 03/03/2014
₪ Nombre de message : 111

Age : 25

Gaëlien - Inconnu
Gaëlien - Inconnu

Voir le profil de l'utilisateur
Seth & Camerone


C.A

Camerone avançait prudemment dans l'enfer de Lörrh, il y avait une opération en cour. Des engins Terrien survolaient la zone et à quelques centaines de mètres de lui, se trouvait une navette écrasée et en feu. Vêtu d'une tenue de voyage rapiécé couleur sable, il se fondait parfaitement avec le paysage. Lentement, il se rapprochait, les Terriens n'avaient pas de raison légitime de s'aventurer aussi loin de New Hope, et il était totalement exclu pour le père d'Aëdan qu'ils fassent quoi que ce soit, sans en avertir au préalable les Gaëliens. Grâce à son agilité et son habileté, le cousin de Seth réussi à se faufiler sur les lieux du crash, vif et insaisissable, il se baladait à quelques mètres à peine d'humain sur-équipé en mission de sauvetage visiblement, mais sauver qui ? Le vent qui soufflait sur le désert, faisait voltiger les grains de sable, rendant fort désagréables les balades impromptues, ce n'était donc pas le paysage idyllique que les Terriens étaient venus admirer. Rapidement, Camerone réussi à s'infiltrer dans l'épave de la navette, il n'avait que quelque minute. Prendre de cours la mission de sauvetage était risqué, surtout que tous étaient armés jusqu'aux dents. Les médecins de la Terre avaient de drôle d'équipement. Camerone fouilla parmi les restes, récupéra quelques clefs de stockage d'informations, création terrienne. Il était hors de question de ne pas être au courant. Alors que Camerone entreprit de quitter l'épave en toute discrétion, la voix de Seth raisonna autour de lui, comme s'il avait été présent. Il lui demander de venir récolter quelques informations sur un futur cadavre. Récolter des informations ? N'était est-ce pas déjà le but de cette mision ? Lorsque la voix de Seth se tue, Camerone perçu distinctement le bruit du vent en dehors, il pouvait presque compter chaque grain heurter la paroi endommagée du véhicule terrien. Un véhicule terrien, des Terriens à l'extérieur et le seul bruit de la nature pour venir perturber le silence reposant auquel aspirer le maître des ombres ? "J'arrive, mais je n'ai pas beaucoup de temps." Et ça, c'était une mauvaise nouvelle pour Tobiar.


Dehors, les Terriens, venaient d'encercler l'appareil. L'officier en charge de la mission, avait déjà transmit les ordres. "Cette planète ne nous veut rien de bon, on tire à vue" De qui venaient les ordres ? De sa propre crainte. Il ne savait pas, qui, ou quoi se trouvait à l'intérieur. Ce dont-il était sûr ? Il y avait ici une navette écrasée, deux terriens morts, un disparu et des blessés. "Sergent Mike, prenez Ramirez et Daniels avec vous. Postez-vous à l'entrer." Après un très bref silence "Reçu" L'officier Buch était posté à dix mètres de l'entrer son arme pointée vers l'entrée de la navette écrasée. Tous les soldats étaient sur le pied de guerre. Il percevait les ordres transmit sur le canal et la friture du au mauvais traitement de le réseau de communications. *Putain de planète, putain de désert* l'officier Buch respira un bon coup et transmit ses ordres. "Allez-y, rentrez !"


*1,2,3* Compta mentalement Camerone. Juste après, des bruits de pas rapides se firent entendre se dirigeant vers l'appareil écrasé. Camerone s'approcha silencieusement d'un mur, et laissa les ombres le recouvrir. Il disparut totalement. L'instant d'après, trois hommes débouchèrent l'arme à la main et se mirent à fouiller l'appareille en se couvrant les uns les autres. Camerone envisagea de leur laisser la vie sauve. Mais ils n'étaient pas stupides. Ils étaient conscients d'une présence étrangèrent et le désert accompagné de son soleil ardent, ne laissait guère de cachette pour le père d'Aëdan. Autant dire qu'il n'avait pas énormément de possibilité. Les trois hommes passèrent devant lui, Camerone surgit. Il attrapa le dernier, posa une sur sa bouche et de l'autre, il poignarda l'homme sous l'aine avant de se re plaquer contre le mur et de laisser les ombres le recouvrir de nouveau. Lorsque le corps de sa victime toucha le sol, il était déjà en train d'attaquer le premier de la file. En se retournant pour trouver l'origine du bruit, son collègue avait omis de surveiller son seul allié désormais. Camerone surgit des ombres et lui brisa la nuque. Le bruit des os brisé tira le dernier survivant de sa torpeur et il se mit à tirer avant même de se retourner. Camerone bloqua l'arme de l'homme, avant de lui retirer d'un geste brusque. L'homme trébucha dans sa direction et trouva le coude de Camerone. La force du coup, brisa la nuque de la troisième victime. La scène n'avait duré que trois secondes. Trois seconde plus tard, la navette écrasée, était arrosée d'un tir nourri des Terriens. Camerone courait en direction de Seth.


Courir dans le sable n'était pas l'exercice préféré de Camerone, mais il n'en était pas à son premier rodéo. Il puisait son endurance et sa force dans les années d'entrainement intensif. Personne au monde, n'avait autant marché, couru que lui, il fusait littéralement dans la direction de son cousin. Conscient que des équipes de recherche partirait bientôt à sa rencontre, une fois le site du crash sécurisé et les blessés évacués. Camerone ne prenait pas le temps de faire disparaitre les traces. Les grains de sable voltigeaient autour de lui, harassant petit contre-temps. Parfois, il semblait volé sur le sable, tant il courait vite et lorsqu'il devait grimper les dunes, il s'enfonçait parfois jusqu'au tibia dans le désert de Lörrh. Après une heure de course sans s'arrêter. Il aperçut au loin une petite cabane, qui ne payait pas de mine, au milieu de nul part ? Non. Il venait de croiser un amoncellement de pierres, sûrement pour couvrir un puits. Ici, il y avait de l'activité. Un probable ermite Gaëlien. Après trente minute plus tard, Camerone arriva au pas de course à côté de la cabane. Il ne ralentit qu'en arrivant sur le seuil et lança un regard derrière lui. Rien. Pour l'instant. Camerone ouvrit alors la porte et pénétra dans la cabane en bois.


La pièce était plus grande qu'on ne pouvait le croire. Un petit coin cuisine sur la droite, enfin coin cuisine. Le minimum. Un lit rapiécé dans le fond, une petite table et deux chaises. Non, plus qu'une. Les pieds de la première étaient brisés et au vu des éclats de bois sur le blouson de Seth, c'est son dos qui en avait fait les frais. Un homme, était assis sur la chaise restante, une lame d'ombre enfoncée dans la cuisse. Les festivités avaient commencé. Camerone leva la main et délicatement la lame quitta la cuisse de l'homme et vint rejoindre la paume de Camerone. Qui dans un geste sec la relança en direction de l'homme qui n'eut pas le loisir d'esquiver. La lame, s'enfonça dans un rein et vint se planter dans le dossier de la chaise. Camerone fit un petit geste des doigts et la lame s'agrandit et s'élargit. Puis. Plus rien. Elle avait disparu. "Prépare-toi Seth, j'ai croisé quelques Terriens, ils n'ont pas l'air amicaux." Puis, Camerone s'avança vers Tobiar, et posa une main sur la blessure béante. Très rapidement, une ombre remonta le long du corps de Camerone afin de glisser sur sa main pour venir se poser sur l'homme et couvrir la blessure. "Ce que je prends, je peux te le rendre Tobiar." L'homme en question cracha au visage de Camerone, qui après avoir bouffé du sable pendant plusieurs heures commençait à en avoir marre de toutes ses agressions mineures épuisantes. "Je ne parlerais pas ! Même si les quatre Patriarche me le demandaient." ! Un sourire vint illuminer le visage de Camerone qui répondit d'une voix douce et inquiétante. "Ce n'est pas de savoir qui je suis qui est emportant, mais ce que je suis." Il s'approcha de l'oreille de Tobiar et lui murmura la vérité. Les yeux de Tobiar faillirent lui sortirent par les orbites, et il s'enfonça au maximum dans sa chaise. Camerone se tourna alors vers Seth et déclara "Je crois que notre ami sera plus bavard désormais."


Revenir en haut Aller en bas
 

On ne peut se cacher éternellement ♆ Camerone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une lettre peut en cacher une autre... [Vik]
» Une bonne nouvelle peut en cacher une autre ►Alex & Flo◄
» Un train peut en cacher un autre
» La couverture d'un livre peut être jolie mais l'interieur peut souvent cacher une surprise....
» On ne revient pas dans le passé mais on peut choisir sa destinée dans le présent ! (with Jack)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Territoires lointains :: Désert de Lörrh-