Partagez | .
 

 The son of shadows

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: The son of shadows   Mar 11 Mar 2014 - 1:43


avatar

₪ Date d'arrivée : 07/03/2014
₪ Crédits : Darkhall
₪ Nombre de message : 30


Gaëlien - Inconnu
Gaëlien - Inconnu

Voir le profil de l'utilisateur




Aedan Aorie


+ 1 275 ANS + Lieu de naissance : chez mon père+ GAËLIEN + feat Hayden Christensen+

Crédits: avatars Addicted Tragedy icon happiness



Capacités

-Régénération cellulaire: Aedan est capable de guérir de ses blessures sans même avoir à le vouloir, l'évolution du pouvoir lui permet de choisir le taux d'activité du pouvoir.
-Shadow's Travel : Aedan est capable de se déplacer sur des distances plus ou moins longues
-Shadows puppeteer: Aedan est capable de se connecter à l'ombre des gens, selon son degré de maîtrise il peu bloquer une personne, l'obliger à suivre ses mouvements voir même a forcé à faire ce qu'il veut.



Caractère


* Sérieux* Discipliné* Discret* Intéligent* Cruel* Distant* Froid* Patriote* Curieux* Loyal*


C'est l'histoire de la vie!
Ma vie, mon histoire ? Vous n'avez vraiment que ça à faire de me le demander ? Franchement c'est quoi l'intérêt de connaitre la vie des autres ? La vôtre est si pourrie que ça ?

Après tout si vous n'avez que ça a faire j'ai du temps à perdre.



Once upon a time

C'est l'histoire d'un gamin comme les autres, pas plus petit ni plus frêle, mais pas très grand ni costaud non plus. Il vivait dans un endroit très joli avec des beaux animaux, une jolie maison et un père qui le protégeait et qui était aux petits soins pour lui. Vous voulez connaitre son nom  ? Bah très honnêtement je ne me souviens plus, après tout je devais avoir 6ans quand j'ai imaginé le gamin en question lors que j'étais nu dans la neige à chercher une grotte qui pourrait un minimum me protéger du froid. Imaginer la vie des autres garçons que je pouvais croiser quand nous traversons des villages me réconfortait, mais ça ne m'apportait pas de chaleur bien au contraire, je ne sentais pratiquement plus mon corps et je savais qu'il me restait peu de temps pour trouver un refuge. Je pouvais sentir la peur de l'échec parcourir mon corps encore plus que le froid. Soudain un bruit attira mon attention.

-Père ?

Le silence revint, simplement entrecouper par la lente chute des flocons de neige sur le sol, ainsi que le vent qui parcourait la forêt.

-Père c'est toi ?

À bout de force je tombais à genoux. Un cri de douleur sortait de ma bouche alors que le froid mordant me brûlait la peau. Je pouvais sentir que des larmes étaient sur le point de couler le long de mon visage, alors que la fatigue et la peur venaient à bout de ma résistance.

-Pitié...

Incapable de tenir plus longtemps je m'effondrais dans la neige le corps parcourut par des tremblements incontrôlables.

-Debout gamin nous partons !

Le contact de l'eau froide me fit sortir d'un bond du tas de paille où j'avais passé la nuit. Sans un mot pour mon père, après avoir ramassé le seau et je sortais de la cabane que j'avais dû recommencer plusieurs fois, car elle n'était pas à son gout. Je me dirigeais vers la petite rivière qui se trouvait non loin de là et je le remplis comme je devais le faire tous les matins, pendant ce temps je regardais mon reflet dans l'eau. Je pouvais voir un garçon de 13 ans comme les autres, en-tout-cas de mon point de vue. Je ne semblais pas différent des autres jeunes de mon âge que je pouvais voir tous les jours pendant mes classes. Quand j'écoutais leurs conversations, je ne comprenais pas pourquoi eux ils avaient le droit à une vie normale et pas moi. Je pouvais sentir la haine emplir mon corps.

-Tu prends trop de temps, nous n'avons pas que ça à faire.

La jointure de mes mains devenait blanche alors que je serais la hanse de toutes mes forces. Je me relevais et arriver à hauteur de mon père je lançais le sceau et son contenu sur mon géniteur, alors que je me jetais sur lui, soudain je perdais l'équilibre et je me retrouvais face contre terre. Je cherchais tout de suite à me relever, mais je pouvais voir des entraves d'ombres qui bloquaient mes pieds contre la terre. Avant même que j'aie le temps de trouver une solution le pied de mon père me frappa en plein dans les cotes et le son de mes cotes qui se fracturaient résonna à mes oreilles, je voulus me saisir d'une de ses jambes pour le faire tomber, mais il esquiva et continua à me frapper de plus en plus fort et mon pouvoir n'avait même plus le temps d'agir pour me soigner. Je crachais du sang, alors que de douleur je gémissais à terre me forçant à ne pas le supplier même si j'étais prêt à tout pour arrêter la douleur. Quand je perdais connaissance à cause de la douleur, il en profitait pour se reposer et quand je reprenais connaissance il reprenait sa punition avec une grande application.

La punition que j'avais subie calma pendant des années mes envies de rébellion, mais un autre événement vint "perturber" notre relation. Alors que j'avais 14 ans, j'étais en cours je ressentais une sensation encore inconnue pour une fille qui était non loin de moi. J'ai passé toute la journée à la regarder de manière discrète, enfin ça c'est-ce que je croyais, car il s'avérait que la fille en question n'était autre qu'une des personnes qui travaillaient pour ma famille et qu'elle avait tout remarqué, c'est ainsi que mon père se trouva présent à la fin de la journée et qu'il me mena immédiatement hors de la ville. Quand nous sommes arrivés là où il avait décidé de me faire travailler. Je n'ai même pas eu le temps de réagir qu'il était déjà passé à l'action. J'étais subitement incapable de bouger et je comprenais rapidement pourquoi, ma propre ombre me bloquait littéralement sur place et sans même que je puisse esquisser le moindre mouvement l'ombre de ma propre main se posait sur mon visage et alors que je tremblais de peur la main m'arrachait mon oeil droit sans même que je puisse me défendre. La douleur était encore plus intense que tout ce que j'avais vécu par le passé et quand il relâcha son étreinte je me retrouvais recroqueviller en position foetale à gindre comme un gamin et que je ne me rendais même pas compte que sous la douleur je m'étais même pissé dessus.


-Tes yeux ne doivent pas te servir à te distraire, mais à te concentrer sur tes cours.

Puis il est parti et n'est revenu qu'au petit matin.

Il est possible qu'un jour je vous explique comment j'ai découvert que je ne semblais pas pouvoir mourir, je vous expliquerais aussi certaines parties de ma vie, mais là, je vais vous expliquer les derniers événements.

J'étais membre du conseil depuis plus de 700ans et j'ai participé au vote qui permit aux terriens de venir sur notre belle planète. Quand ils ont débarqué sur Gaëlia j'ai décidé de me faire ma propre idée sur eux et pour ça j'ai utilisé un des aspects de ma régénération cellulaire que peu de monde connait. J'ai donc décuplé mon pouvoir pour qu'il me rajeunisse le plus possible et je me suis donc retrouvé après un long moment dans le corps qui était le mien quand j'avais 4 ans et c'est ainsi qu'après avoir enfilé des vêtements humains, j'ai disparu dans les ombres pour apparaître à New Hope, après plusieurs petites étapes. Sur place, je me suis fait passer pour un enfant terrien et j'ai vite été adopté par des parents plutôt gentils et c'était très étrange pour moi. Mais ce que je n'avais pas prévu c'est que je devrais moi aussi faire l'année de service et donc je me suis retrouvé obliger de m'asseoir sur les bancs de l'école comme tout gamin et donc j'ai dû vivre avec des merdeux de mon "âge" pendant un moment.

J'ai vécu une vie entière avec les humains, puis j'ai fait croire à ma disparition, pour revenir à nouveau toujours sous la forme d'un enfant et j'ai à nouveau refait une partir de ma vie, mais arriver vers 30 ans j'ai dû sortir de mes "vacances" pour revenir régler des affaires urgentes.



Celui ou celle qui est derrière l'écran

#Nom/Pseudo: Jonathan#Âge: 25ans #Numéro de carte bleu avec le script et tout: J'ai trop de CB DSL#Comment avez-vous connu le forum?Dans mon esprit il y a très longtemps #Que pensez vous du forum? C'est mon bébé #C'est quoi le code?Ok by moi #Des questions?Et toi ?









The son of shadows


Dernière édition par Aedan Aorie le Mer 12 Mar 2014 - 23:47, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The son of shadows   Mar 11 Mar 2014 - 2:12


avatar

₪ Date d'arrivée : 03/03/2014
₪ Nombre de message : 111

Age : 25

Gaëlien - Inconnu
Gaëlien - Inconnu

Voir le profil de l'utilisateur
Ton analyse






Tes capacités et ton caractère

Du grand classqiue, mais c'est ça qui est bon, pas besoin de te dire que c'est tout à fait Aorie. Donc parfait



Ton Histoire

C'est parfait aussi tu as bien pris en compte le contexte du forum.


Validation...


C'est ok pour moi.



Oui, je ne me suis pas foulé !
Revenir en haut Aller en bas
 

The son of shadows

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» eyleen ceallacháin ; half in the shadows, half burned in flames
» Hep hep hep
» Night Shadow
» I want to be normal
» DEMANDE DE PARTENARIAT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Enregistement voyageurs :: Contrôle d'identité :: Voyageur officiel-