Partagez | .
 

 Plus qu'un cousin ♆ Camerone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Plus qu'un cousin ♆ Camerone   Lun 10 Mar 2014 - 22:01


Invité



Invité


Seth & Camerone


S.A

Retrouver Illyria fut une drôle de sensation pour le jeune Seth Aorie. C'est ici que Seth fut souvent humilié par son père , vous vous doutez bien que Belar Aorie , père de Seth appréciait le fait d'avoir autant de spectateur quand il traînait le corps meurtris de son fils. Et quoi de mieux pour cela que la capitale de Gaëlia ? Mais tous cela appartenait dorénavant au passé. Bien que les mésententes avec son géniteur ai récemment refait surface dans la vie du Aorie , le petit gamin qui en plus d'être physiquement amoché était mentalement atteint a grandis entre temps. Devenant un homme voir même un monstre pour certain , Seth se montre cruelle et sans pitié , un rien attise sa méchanceté et sa violence. Une attitude qui font de lui un homme arrogant certes , mais pas seulement. Les récentes trahison l'on rendu méfiant et il ne s'autorise en aucun cas à refaire confiance à qui que se soit. Son père l'aurai tué si seulement il n'avait pas eu l'envie de d'abord le passé à tabac , ceux qu'il considérait comme ses plus proches , sa compagne et son meilleur amie , l'on quasiment enterré vivant en le servant ainsi à Belar. Alors forcément , avec de tel expérience , gagner sa confiance relève de l'impossible ou presque. Pourtant il y a bien un homme qui conserve une place particulière non seulement dans l'esprit de Seth mais également dans son coeur. Son nom ? Camerone évidemment. Son cousin , son mentor voir même son sauveur d'une certaine manière. Sans ses précieux conseils , sans son entrainement certes cours mais intensif , jamais le manieur d'ombre aux cheveux châtains ne serait parvenu à surpasser ou du moins rivaliser avec son paternel. Il l'a certes très peu côtoyé , mais son cousin représente tellement pour lui. Par fierté il ne laisse jamais paraître la reconnaissance qu'il lui doit , mais selon Seth , se genre de chose n'a pas besoin d'être exprimer. D'une certaine manière il sais que Camerone est conscient de sa et cela suffis amplement à le remercier pour ce qui lui a apporté lorsqu'il était plus jeune. Lors de ses nombreux voyages , Seth n'a jamais perdu espoir d'un jour croiser son cousin , mais aucune trace de lui nul part. Il faut dire que si Camerone ne veut pas être trouver alors on ne le trouvera pas.

La nuit était tombé depuis quelques heures maintenant , Seth avait élu domicile dans un hôtel de la capitale avant de peut être s'y installer , il ne savait pas encore. Tous ce qu'il savait en revanche c'est qu'il se devait de mettre la main sur les deux traîtres qui l'ont livré à son père , de source sur il savait que ces deux individus se trouvait quelque part dans cet vaste ville , ou la était la question et mieux vaut pour leur vie que Seth l'apprenne le plus tard possible. En parlant de possibilité , celle de croisé son père , bien que faible , était existante. Le jeune Aorie n'a ni peur , ni crainte quand au fait de faire de nouveau face à Belar , mais il sait que le jour ou leur chemin vont se recroiser , sa sera certainement la dernière fois et que cette fois si un seul sera debout a la fin du conflit. Belar n'ayant jamais supporter le fait que son fils l'ai battu devant une partie de la famille et Seth par pur défense finalement , car si il ne fait rien c'est lui qui finira par y passer. Mais pour l'heure , la détente était de mise. Après un long voyage , Seth n'avait qu'une envie se détendre et laisser son esprit s'évader enfin ! Le club rouge , d'après plusieurs récit cet endroit est des plus mystérieux , beaucoup de rumeur sur ce qui peut se dérouler dans se fameux club et surtout beaucoup pensent qui mettre les pieds n'est pas la meilleur des idées. Il n'en faut donc pas plus pour que le manieur d'ombre se décide à y aller. Enfilant sa veste en cuir noir , par dessus son pull fin mais à manche longue gris et son jean , Seth traversa les rues , se faufila comme une ombre entre les passants pour finalement atteindre l'entrée de ce club. Faisant son entrée , les yeux gris du Aorie parcoururent rapidement le lieu avant qu'il ne s'avance vers le bar le plus proche. Un verre de bourbon et alors qu'il était entrain de le savourer , gorgé par gorgé , une présence , puis une silhouette l'intrigua. S'approchant d'une jeune femme , au combien ravissante. Seth l'attrapa délicatement par le bras et en la regardant droit dans les yeux lui glissa quelque mot d'une voix douce. - " Tiens moi sa et attend mon retour au bar s'il te plait love. " -. Affichant un sourire , il passa délicatement sa main sur la joue de la jeune femme puis se mis à suivre cet présence qui lui rappeler tant quelqu'un. Poussant ceux qui était sur son chemin , Seth termina par rattraper la personne en question. Le coin ou il réussi à le rejoindre et l'interpeller était légèrement isoler. D'une voix plus sérieuse cet fois si et gardant une posture pleine d'assurance , Seth s'adressa à celui qu'il pense être une très vielle connaissance.

" Camerone .. Si on m'avais dit que je t'y croiserai , je serai revenu à Illyria bien plus rapidement .. Cousin. "

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus qu'un cousin ♆ Camerone   Lun 10 Mar 2014 - 23:47


avatar

₪ Date d'arrivée : 03/03/2014
₪ Nombre de message : 111

Age : 25

Gaëlien - Inconnu
Gaëlien - Inconnu

Voir le profil de l'utilisateur
Seth & Camerone


C.A

Il marchait ainsi depuis une heure quand le tunnel se transforma progressivement en rivière souterraine. Plus il avançait, plus il s'enfonçait dans une eau gluante et noire qui s'infiltrait dans ses vêtement et ses bottes. Les bruits de succion de ses pas sous l'eau se réverbéraient contre les parois humides du couloir. Camerone se demanda combien de temps il pourrait tenir. Bientôt, il fini par tomber sur une impasse, mais l'eau profonde, suggéré un passage sous marin, il plongea. Il n'y avait pas le moindre rayon de lumière. Il avait l'impression de flotter dans un rêve. Il n'osait nager trop vite car il ne voulait pas rater une éventuelle sortie. Mais il était toujours enfermé sous l'eau, dans un tunnel étroit. Il pouvait sentir les parois glissantes partout autour de lui. L'obscurité devenait oppressante et l'air commençait à lui manquer. Au bout de combien de temps devrait-il se résoudre à aire demi-tour avant qu'il ne soit trop tard ? Il ne fallait pas céder à la panique. Il essaya de se concentrer sur son lien avec la Moïra, présence discrète dans le fond de son esprit. Le tunnel était interminable. Il fallait qu'il s'arrête, cela devenait trop dangereux. Mais il ne pouvait abandonner, il n'en avait pas le droit. Ses tempes lui faisaient mal à présent. Son attention se relâchait et soudain sa tête heurta la paroi. La douleur le saisit aussitôt. Il aurait voulu hurler. La panique montait en lui. Il fallait qu'il respire. Il avait besoin d'air. Il ne pouvait plus tenir. Il sentait son esprit vaciller. Il crut qu'il allait s'évanouir quand enfin il aperçu un rayon de lumière un peu plus loin. Un dernier effort. Il poussa de toutes ses forces sur ses jambes et sur ses bras. Enfin, son élan le porta jusqu'à la surface. Il jaillit hors de l'eau, aspirant bruyamment pour emplir ses poumons de tout l'air qui lui manquait. Il inspira si fort qu'il faillit s'étouffer. Il se retourna et se laissa flotter sur le dos en attendant de reprendre son souffle. Il vit alors que le lac souterrain dans lequel il avait abouti était au milieu d'une caverne gigantesque dont les murs brillaient d'un éclat singulier. Il avait trouvé ce qu'il cherchait. Maintenant, il devait faire un premier rapport et bientôt, il reviendrait ici.

Lorsque Camerone déboucha des tunnels, il respira un bon bol d'air frai. Inutile de souligner l'évidente virulence de ses fragrances putrides qui s'élevaient derrière lui. Le père d'Aedan, se retourna pour faire faces au problèmes futurs, l'entrée de ces souterrain ne devait pas être découvert. Il tendit la main et son ombre se détacha de son corps pour venir formé une boule d'un mètre de diamètre, celle-ci heurta à plusieurs reprises le haut de l'entrée. Ces chocs répétés créèrent un éboulement qui recouvrit l'entrée. Le maître des ombres recula de plusieurs pas pour examiner son œuvre, puis la jugeant relativement convaincante, il partit dans des fourrés à coté pour récupéré son Syönn, petite embarcation constitué d'une longue planche en bois de plusieurs pieds de long et d'une voile, à peine plus haute qu'un homme et large de deux mètres. La planche était serti d'une gemme que Camerone activa, le Syönn s'éleva alors dans les airs et le maître des ombres sauta dessus. Le véhicule s'élança en direction de la ville à vive allure. La nuit était tombé depuis quelque heurs quand Camerone arriva au porte d'Illyria, graissant la patte à un veilleur, il pénétra dans la ville par une porte dérober. Il avait laissé son engin dans une petite bâtisses au porte de la ville, conçu exprès pour les véhicules.

Les rues d'Illyria, malgré l'heur tardive, n'était pas déserte. Camerone circula parmi les Illyrians, comme s'il était naturelle pour lui d'être ici, comme s'il vivait ici. Il connaissait chaque coin de rue, chaque petit commerce ouvert, les coins à évités et ceux à découvrir, il devait parlé à Aedan et il savait qu'en ce moment, son fils était revenu en ville. Mais alors qu'il progressait vers le secteur numéro quatre, il cru apercevoir dans le secteur numéro trois une silhouette qui lui était familière. Passant devant le centre curatif, Camerone s'engagea à la suite de Seth. Il l'avait reconnu, car celui-ci avait tourné la tête à un moment, en passant sous une source de lumière et son visage marqué par les années de souffrances était des plus reconnaissable. Le Gaëlien suivis donc son cousin, dans une petite bâtisse des plus troublante, planté au cœur même d'Illyria, le Club Rouge. Une fois à l'intérieur, Camerone fut assaillit par la chaleur étouffante et le bruit des conversations et autre divertissement offert par le club, il se dirigea vers un coin dans l'obscurité de la boite, quand il repéra Seth, qui prenait congé d'une demoiselle pour se diriger vers lui. Comme son cousin s'adressa à lui, Camerone lui répondit d'un sourire et répondit d'une voix suffisamment forte pour couvrir le bruit de l'agitation derrière eux. "Je viens juste d'arriver, Seth." Posant la main sur son épaule, il continua "Que fais-tu par ici, la dernière fois que je t'ai vue, tu étais empêtrais dans une vendetta violente bien plus au sud." Le cousin de Seth, désigna un siège qui semblait confortable et où ils pouvaient siéger à deux. "Viens t'assoir, prenons le temps de discuter." Vêtu d'une tenu sobre et sombre, le père d'Aedan était la discrétion assuré, il pris place sur le canapé, s'installant confortablement.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus qu'un cousin ♆ Camerone   Mar 11 Mar 2014 - 0:22


Invité



Invité


Seth & Camerone


S.A

Camerone , Seth serai incapable de vraiment décrire son cousin. Le jeune manieur d'ombre à certes l'impression de connaître par coeur son cousin , d'être si complice avec lui et proche de lui comme jamais il ne l'a été de personne , d'un autre côté , Camerone lui semble si mystérieux et si secret. Derrière se visage si jeune , si innocent au premier abord se caché un très grand combattant pour commencer mais bien plus encore selon Seth. Le jeune Aorie a toujours été fasciné par la manière don Camerone se servait des ombres , quand il était plus jeune et encore novice dans le maniement des ténèbres , Seth voyait la façon de faire de son cousin comme un simple prolongement de ses gestes , il ne faisais qu'un avec ce don familial , impressionnant à voir je vous l'assure. C'est grâce au base de son cousin que Seth développa à sa manière les ombres. Bien qu'en général les dons et capacités spéciales font surface aux alentours de la cinquième année après la naissance d'un gaëlien , Seth lui connu une activation si l'on puis dire un peu plus tardif. Ce n'est qu'à l'âge de huit ans que pour la première fois son influence sur les ombres se manifesta. Un peu en retard sur les autres donc et pas aider par un père plus occupé à le mettre plus bas que terre , Seth est tous de même parvenu à combler son retard grâce à plusieurs éléments. L'aide de son cousin pour commencer mais la survie , quand Seth était laissé au milieu des forets et autres grottes par son père , perdu et au milieu des bêtes , le jeune Aorie découvre son meilleur ami , son meilleur allié et la plus puissante de ces armes , les ombres. C'est grâce à elles qu'il s'en est tirer , c'est grâce à elles que Seth à évincer les menaces , c'est grâce à elles qu'il est encore vivant à l'heure actuel. Développant donc un lien particulier , une sorte de fusion entre son esprit et sa capacité d’interagir sur les ombres , Seth a beaucoup progressé au point de se servir de cet élément naturellement à l'heure actuel. Sa plus grande fierté dans se domaine fut d'ailleurs de tenir tête et même par moment surpasser son père dans se domaine. Belar , son âge et son expérience font de lui un très bon manieur d'ombre , ajouter à sa qu'il est l'homme que Seth doit haïr le plus sur cet planète , le sentiment de fierté et de réussite lorsqu'il est parvenu à le dépassé dans le domaine favoris des Aorie n'a encore connu aucun égal dans la vie de Seth malgré quelque réussite notable.

Mais passons , ce club était remplis de personne louche et inquiétante il faut bien avouer. Plusieurs regards c'était posé sur le jeune Aorie et beaucoup ne semblait pas voir d'un bon oeil l'arrivé d'un nouveau dans ce club. Cependant d'un naturel très confiant , Seth savait qu'en prime l'ambiance dans se club lui conférer un avantage indéniable en cas de conflit. Les lumières éclairait la salle de tel façon que les ombres sont présente absolument partout , des petits détails donc , mais Seth par pur mesure de sécurité avait déjà mis le doigt dessus. C'est sa de vivre dans la crainte d'être trouvé et tuer , de vivre dans la méfiance la plus total , on s'arrange et on essaye de toujours avoir de l'avance , toujours anticiper les choses pour réagir au plus vite et ne pas être dépassé par les événements. Tous cela est important au yeux du Aorie. Et en parlant de chose importante , la simple idée que Camerone pouvait se trouver la ravissait le jeune homme. A dire vrai il y a quand même peu de chance pour qu'il se trompe , son cousin dégage quelque chose , une sorte de charisme , d'aura qui font que Seth est capable de le reconnaître parmi mille. Après une rapide discussion avec cette femme au combien charmante et qui a l'air tout à fait esquisse , Seth abandonna une possibilité de passé une fin de soirée plus qu'agréable pour une chose bien plus importante. Bien que ces propos , cet voix utilisé , il espérer avoir convaincu la demoiselle de l'attendre bien sagement , bien qu'avec tous les vautours présents dans ce club cela s'annonce des plus compliqués.

Et Seth ne c'était pas trompé , le jeune Aorie avait vu juste et cet homme est bien son cousin , il n'avais pas changé depuis leur dernière rencontre. Après avoir prononcé ces quelques mots , Seth écouta avec attention Camerone mais il ne rétorqua rien de suite. S'installant tous d'abord au côté du maîtres des ombres , Seth déposa ses bras sur ses genoux avant de concentrer ses yeux gris sur le membre de sa famille.

" J'arrive a point nommé alors .. " - Les propos au sujet de la vengeance que Seth poursuis étira un grand sourire sur ses lèvres laissant apparaître un rictus assez mauvais sur son visage. - " Et elle est toujours d'actualité. Quelques contact m'ont dit avoir aperçus mes deux prochains jouets à Illyria. "

Fronçant quelque peu les sourcils , Seth ajouta d'un ton complètement détaché , tellement que l'on pourrai croire que le jeune homme évoqué le dernier résultat sportif ou quelque chose sans importance.

" J'ai hâte de mettre la main sur eux , il est important que quelqu'un leurs apprennent que l'intégralité de leur famille et ligné à été retrouvé empalé au mur de la ville. Ce sont des choses qui arrivent , mais bon je suis un homme bon , je vais m'assurer qu'ils puissent retrouvé les leurs dans l'au delà après quelques mois de punition. "

Après tous les deux personnes rechercher par le jeune Aorie mérité le traitement infligé par Seth enfin selon lui. Ils l'ont livré à son père , ils l'ont attaché sans aucun scrupule et se doutant que si son père le voulais ce n'était pas pour lui offrir les cadeaux oubliés de ces derniers anniversaires. Alors Seth leur réserver un traitement , une sanction bien particulière afin qu'ils prennent conscience de l'immense erreur commise.

" Mais ce n'est pas le plus important. Qu'est ce qui te ramène en ville aujourd'hui Camerone ? Et ne me dis pas qu'il s'agis de ces vulgaires femmes , toi comme moi savons qu'il y a bien plus délicieux ailleurs qu'à Illyria. "

Mêlant le sérieux de la conversation avec un semblant d'humour , c'est en quelque sorte la façon à Seth de dire à son cousin : Je suis heureux de te revoir , te voir si vivant. Mais bon , le dire aussi franchement n'étais pas envisageable et ferai tâche d'une certaine manière.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus qu'un cousin ♆ Camerone   Mar 11 Mar 2014 - 2:18


avatar

₪ Date d'arrivée : 03/03/2014
₪ Nombre de message : 111

Age : 25

Gaëlien - Inconnu
Gaëlien - Inconnu

Voir le profil de l'utilisateur
Seth & Camerone


C.A

Seth venait donc d'arriver lui aussi, peut-être avait-il trouvé refuge dans un hôtel de la ville. Qu'est-ce qui avait pu poussé Seth à sortir ainsi de son propre exile ? Par chance, Camerone tenait Belar éloigné d'Illyria en ce moment, il avait besoin de sa sagesse et de son expérience au combat ailleurs. Le cousin de Seth ne détachait pas ses yeux de celui-ci, jaugeant au mieux son état actuel. Seth était un jeune homme intelligent, rusé même et d'une grande force guerrière, mais son état psychologique de ces dernières années avait révélé un jeune homme instable et dangereux. Rien d'inquiétant en soit, tout n'était que qualités au yeux de Camerone, mais tout de même. Seth était dans des optiques de violences impressionnant, mais ça, c'était une marque de commerce typique de la famille. Ajoutez au éducation stricte et violente, un entrainement militaire inhumain, vous obtenez un de dangereux psychopathe mortellement amoureux du sang et du meurtre. Lorsque Seth souligna le fait que les deux derniers membres de la famille responsable de sa captivité était dans la ville, Camerone n'eut aucune réaction physique visible, mais cette révélation bouleversait un temps soit peu les plans du maître des ombres. "Je vois" S'exclama Camerone, il passa une main sur sa joue et demanda prudemment "Et quel-sont tes projets ?" La réponse ne tarda pas, Seth n'hésita pas à parlé ouvertement de son désirs de vengeance, il fallait prier pour que les proie de Seth ce soit bien caché. Camerone avait entendu parlé du sort qu'avait réservé son cousin aux deux familles des dissidents Gaëliens. Comprenait le bien, Camerone était totalement d'accord sur le fait qu'il fallait punir violemment les crimes contre Seth, les lois d'Illyria était claire et limpide, mais Seth avait souffert bien loin de la ville et Seth ce faisait justice tout seul. Cependant, Camerone ne pouvait se permettre de voir un Aorie faire des esclandres dans le coin, les cadavres attiraient l'attention et Camerone tenait à se faire discret.

Camerone posa une main apaisante sur l'épaule de Seth et déclara d'une voix grave et forte pour couvrir légèrement le brouhaha sans risquer de se faire entendre par quelques oreilles indiscrètes. "Seth, je comprends ta frustration, mais ne règle pas tes problèmes en ville. Le cousin de Seth lança un regard discret autour de lui, personne ne pouvait entendre, mais en ville il fallait se méfier. "Prends tes dispositions, mais ne fait pas d'esclandre. Il se renfonça dans le canapé avant de finir. "J'ai besoin d'une certaine liberté de mouvement. Comme bien souvent quand il se retrouvait, les deux hommes se lancèrent dans une autre discutions. Seth se demandait pour Camerone était en ville, c'était tellement rare de voir le père d'Aedan proche d'une civilisation que généralement sa présence annoncé pour Seth, un passage dans sa vie beaucoup plus sportif est intéressant. Malheureusement, pour Camerone s'était souvent synonyme de bien des malheurs. Mais le maître des ombres réussi à se munir d'un sourire rassurant.

"J'ai trouvé deux trois entrée qui mène à des grottes souterraines à seulement quelques kilomètre d'Illyria, deux heures en Sÿonn à peine." Camerone marqua une pause, il n'avait pas besoin d'en dire plus, pour l'instant en saurait plus très vite. Camerone avait marqué une pause, car la jeune femme qui était assise au bar avec Seth était venu s'assoir entre les deux hommes, visiblement ravi d'être en si bonne compagnie. C'était une jeune femme très charmante, et visiblement très intéressante, seulement Camerone était effectivement plus attiré par des femmes de caractère, le genre de femme qui ne vient pas s'assoir entre deux hommes pour le plaisir d'admirer leurs plastiques parfaites, mais qui les rabroue très rapidement au premier sourire. Des femmes avec de la poigne et des armes dissimulé dans chaque recoins de leurs vêtements. Je ne crois pas vous avoir invité mademoiselle" Pour l'instant, Camerone était relativement gentil, courtois et civilisé. Cela étant, il ne le disait qu'une fois, qu'une seule et unique fois. La seconde fois, il serait plus direct, plus vif et plus désagréable. Quelques coups d'oeil apprirent à Camerone, qu'ils étaient devenu le centre d'attention de quelques hommes, visiblement la jeune femme avait attiré l'attention de quelques spécimens, pas les plus intelligent malheureusement.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus qu'un cousin ♆ Camerone   Mar 11 Mar 2014 - 4:08


avatar

₪ Date d'arrivée : 07/03/2014
₪ Crédits : Darkhall
₪ Nombre de message : 30


Gaëlien - Inconnu
Gaëlien - Inconnu

Voir le profil de l'utilisateur
Seth Camerone & Aedan


A.A

J'étais en ville depuis peu de temps, mais par chance j'avais fait des passages discrets pendant mes vacances et donc mon réseau était toujours d'actualité et ainsi j'ai rapidement eu tous les rapports que je voulais et j'étais ainsi informé des derniers faits et gestes de certaines personnes. Dont une en particulier, celui qui n'était autre que mon grand cousin de plus de 1000 ans de moins que moins. Sans un mot pour celui qui venait de m'apporter l'information, je me suis levé et j'ai fait le tour de mon bureau que je venais tout juste de récupère, alors qu'il était occupé par mon paternel. Je me suis donc dirigé vers ma penderie pour prendre une tenue des plus discrète, c'est donc entièrement vêtu de noir que je me suis dirigé vers la sortie de la tour du conseil. Pour me diriger vers le lieu ou un des enfants des ombres se trouvaient.

C'était étrange de me retrouver à nouveau dans les rues de la capitale Gaëliene alors que pendant presque 100ans j'avais arpenté les rues bien différentes de New Hope. Les deux villes n'avaient vraiment rien à voir, mais elles avaient toutes deux un carme bien particulier bien quand dans le fond mon coeur se trouvait prisonnier d'un endroit qui n'avait rien à voir avec tout ça. Je me dirigeais sans précipitation vers le club ou Seth avait été vu par un de mes hommes, mais alors que je n'étais plus très loin une rencontre malheureuse n'était pas loin de m'arriver, en effet une personne que j'avais connue à New Hope passa juste devant moi sans me reconnaître. La chance était donc avec moi, enfin c'est ce que j'ai cru, car je ne sais pourquoi la jeune femme ne trouva pas mieux à faire que de se retourner vers moi et là, elle me regarda avec des yeux aussi gros que sa généreuse poitrine.

Sans même un mot pour elle j'ai fait demi-tour et je suis parti en courant aussi vite que je le pouvais, mais la garce n'était pas une ignorante en ce qui concerne les courses poursuite et la distance entre elle et moi ne grandissait pas suffisamment à mon gout et je du me résoudre à utiliser mes pouvoirs pour me débarrasser d'elle. Ainsi à un tournant je me suis jeté dans une ombre pour reparaitre deux mètres derrière elle et repartir tranquillement dans le sens opposé. C'est donc plus tard que prévu que j'ai passé les portes du club.

Je me suis donc dirigé vers le bar pour commander une boisson forte histoire de me remettre de mes émotions. Puis après avoir bu ça j'ai cherché le second Aorie présent dans la ville, mais avec surprise je découvris qu'il n'était pas seul, mon père était avec lui et ils semblaient en pleine discutions. Je me suis tranquillement dirigé vers eux et je me suis installé à une table non loin. Je ne pouvais pas les entendre, mais ce n'était pas encore le but. Je voulais avant tout être certain que personne ne cherchait à écouter la conversation, car il était certain que trois Aorie dans un bar Tannen ça devait intéresser des gens surtout les propriétaires du lieu. Après plusieurs minutes je ne repérais pas de menace directe et je me décidais à rejoindre les autres quand une mignonne blonde rejoignit la table. Je me suis approché et j'ai entendu mon père s'adressait à la jeune femme. Par chance pour elle mon coter chevaleresque me poussa à lui venir en aide et j'ai donc commandé un nouveau verre et d'une démarche peut assurer je me suis dirigé à nouveau vers la table. Arriver à sa hauteur et sans prévenir j'ai passé mon bras autour de sa taille et je me suis appliqué à ne pas la laisser parler vu qu'elle avait à présent la bouche pleine. Puis après 20 secondes je me suis décollé et j'ai dit.


-Oh... désoler baby... j'étais certain que tu étais plus belle que ça, vraiment pas terrible l'éclairage.

Puis j'ai pris une chaise à une table à coter et je me suis assis avec les deux autres, tandis que la jeune femme partait en m'insultant.

-Une réunion de famille dans ma propre ville et je ne suis même pas invité, vraiment père je suis blessé.

Puis j'ai regardé mon grand cousin et j'ajoutais.

-Tu as bien grandi Seth.

Puis j'ai fait signe au barman de nous apporter une tournée.

-Bon alors c'est quoi le sujet ?



The son of shadows


Dernière édition par Aedan Aorie le Mer 12 Mar 2014 - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus qu'un cousin ♆ Camerone   Mar 11 Mar 2014 - 9:45


Invité



Invité


Seth & Camerone


S.A

Si il y a bien une personne capable de calmer les ardeurs du Aorie , capable de le raisonner quand la haine , la colère et le besoin de sang dicte ses mouvements il s'agis bien évidemment de Camerone. D'une certaine manière il était un peu un repère pour Seth donc quelqu'un de très important pour Seth , car si il n'y a pas de limite , si il agis sans se soucier des conséquences comme il est capable de le faire pour tous simplement se venger il peut s'attirer des problèmes et des problèmes supplémentaire il n'en a pas besoin. D'autant plus que si les autorités d'Illyria interviennent dans les affaires de Seth et donc en toute logique pour l'arrêter dans ses sauvageries , le Aorie ne se laisserai pas faire et autorité ou pas il combattrai. Dans les villages qu'il a pu fréquenter durant ce dit exil , Seth a de nombreuse fois mis a ses pieds les militaires et autres forces de polices en quelque sorte de ces villages. Mais le niveau est très nettement en dessous de celui d'Illyria de toute évidence , cela fais d'ailleurs quelques années que le manieur d'ombre n'a pas eu l'occasion de se frotter à des adversaires digne de se nom. Au cour de ces dix dernières années , il y eu que son combat ou plutôt la raclé reçu par son père qui pouvait être juger comme correct , les autres combattants qui se sont opposés à Seth n'avait rien de bien terrible , sans être pour autant minable , cela force le jeune Aorie à peut être reprendre un entraînement digne de se nom pour être prêt le jour ou il ferai face à des personnes capables de rivaliser avec lui et dieu seul sait qu'a Illyria des personnes de se genre sont très nombreuses.

Les paroles de Camerone fut le parfait exemple de ce qui est dit plus tôt , la demande de ne pas faire trop de bruit , de ne pas attirer l'attention , de ne pas simplement agir avec rage mais avec malice eurent un impact immédiat dans l'esprit de Seth , ce dernier était plutôt dans l'optique de les attraper , les torturer pendant des mois de différente manière et ensuite de les laisser mourir lentement mais sûrement à la vue de tous , forcément niveau discrétion et sans esclandre on a connu mieux que d'exposer deux cadavres ou presque sur la place public. Le regard de Seth devins alors un peu plus sérieux tandis que sa main vins frotter quelque peu son visage. Laissant échapper un soupir , il haussa les épaules et écarta ces deux mains avant de répondre à son cousin.

" Je trouverai un moyen pour les amené avec moi , loin d'ici alors. Et ensuite je pourrai m'amuser avec leurs vies comme ils l'ont fait en me retenant prisonnier. D'ailleurs si tu es au courant d'un trafique d'organe quelque part , sache que j'aurai deux corps remplis d'organe en parfait état à vendre. Je tâcherai de pas trop les abîmer. "

Puis , Seth baissa quelque peu la tête , ses yeux gris scruter le sol quelque instant tandis qu'il pris une grande inspiration. C'est après quelque instant que le jeune homme releva le visage pour déposer son regard sur son cousin , une nouvelle fois l'air de son visage était plus sérieux , plus grave.

" En parlant de ne pas faire d'esclandre en ville. Je pense que tu dois certainement savoir si Belar est à Illyria ou pas .. Car si par je ne sais quel miracle je sais mon contrôler , je doute que cet chose en fera de même. "

Voila des années maintenant que Seth n'a plus appeler Belar père comme il pouvais le faire plus jeune , quand il a compris qu'il ne fallait pas éprouver de l'amour ni même aucun autre sentiment affectueux ou gentil à l'égard de cet homme sans pitié ni compassion. Finalement en y regardant de plus près , Seth n'est pas si différent que sa de son père. Son père considérer comme une sorte d’abomination , de monstre , sans coeur , sans sentiment , sans aucun état d'âme. Celui qui est immortel tant qu'on ne le tue pas a finalement façonné son fils d'une tel sorte qu'à l'heure d'aujourd'hui il se ressemble en certain point , bien que Seth niera toujours une quelconque ressemblance avec ce dernier. Le jeune Aorie a même tendance à renier le fait est qu'il est son propre père. Considérant par exemple Camerone bien plus comme une image paternel que Belar.

Alors que le Aorie s'apprêter à répondre à Camerone sur le peu de chose qui lui dévoila au sujet de son arrivé en ville , ils furent interrompu par la jeune femme récemment rencontrer par le plus jeune des deux Aorie. Observant la femme , Seth ne pu s'empêcher d'afficher un sourire face au propos étonnement calme du maître des ombres. Mais encore une fois , Seth n'eu pas le temps de rétorquer quoi que se soit qu'une autre personne fis son apparition. A dire vrai , ce dernier Seth ne le connaissais pas tant que sa , au bien sur il savait parfaitement qui il était mais il n'a jamais vraiment cotoyé cet homme , le fils de Camerone , Aedan. A peine la jeune femme fut partis et donc Aedan installé en face des deux Aorie , que le regard de Seth se posa sur ce dernier. Penchant légèrement la tête sur le côté , il releva cependant quelque chose parmi les propos de l'enfant de Camerone. D'une voix à peine audible , un sorte de murmure pour lui même il répéta. - " Sa ville .. " -. A dire vrai , Seth n'est aucunement conscient de comment les choses ont évolué ici , il ne sait donc pas si Aedan est vraiment haut placé dans la capitale qu'est Illyria ou si c'est simplement une façon de parler. Un sourire se dessina cependant sur les fines lèvres du gaëlien quand Aedan évoqua le fait qu'il ai grandis , en effet Seth lui à l'inverse des deux Aorie l'entourant est encore un jeunot.

" Et toi tu n'as pas changé petit cousin. "

Lâcha t il simplement , prenant sans aucune gêne l'un des verres apporter par le barman. Seth le porta à ses lèvres pour en boire quelque gorgé , observant du coin de l'oeil l'attitude de son cousin à l'égard de son fils pour jauger un peu les relations entre les deux Seth reposa son verre sur la petite table. D'une certaine manière , Seth à vécu ce qu'Aedan à vécu plus jeune , l'éducation à la dur façon Aorie , bien que Camerone n'a peut être pas été aussi dur qu'à pu l'être Belar. Cela ne change cependant rien que ce sont le genre de chose qui marque.

" Rien de bien particulier. Bien si cet ville est tienne tu peut peut être m'aider. Je dois retrouver deux personnes , qui se terre comme des rats dans la capitale , mais je suppose que même des rats ne peuvent se cacher de ton contrôle n'est ce pas Aedan ? "

Heyhey:
 


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus qu'un cousin ♆ Camerone   Mar 11 Mar 2014 - 17:50


avatar

₪ Date d'arrivée : 07/03/2014
₪ Nombre de message : 41


Gaëlien - Inconnu
Gaëlien - Inconnu

Voir le profil de l'utilisateur
Seth Camerone & Aedan


K.A

Quelle idée de passer la journée à s'occuper de la paperasse. Et moi qui était fier d'appartenir à un métier d'arme, mais il a fallut que les procédures fassent parties du boulot. Oui, j'étais d'humeur râleuse, comme d'habitude. De plus, j'étais entouré d'incapables même pas foutu de reconnaître les bons formulaires. Pourquoi fallait-on s'occuper de ça après l’arrestation d'un criminel ? Les secrétaires servaient à quoi sérieux ? En sortant du boulot, je n'avais plus voix à force de crier. J'avais choisi ce poste pour me défouler et canaliser ma rage, au lieu de ça ces idiots me rendaient encore plus dingue. L'air frais de la nuit Illyrienne me fit un grand bien, je peux reprendre mon calme ou du moins en partie. Aussi étrange que cela pouvait paraître, j'ai toujours été en colère. Même si en grandissant, j'ai réussi à m'y habituer sans déclencher constamment l'aura des ténèbres. Plus jeune, je passais mon temps à dégommer les têtes qui me revenaient pas, j'étais intenable, hyperactif, colérique. En ce moment, je devenais plus irritable, mes pauvres Sïrgon avaient surtout intérêt à bien se tenir. Une fois dans la ruelle, j'enfonçai mes mains dans mes poches et je scrutai les alentours. Je n'avais guère envie de rentrer rapidement, je voulais un peu d'animation. Je m'enfonçai dans l'obscurité sans craindre le moindre danger, car les ombres étaient à mon service. Je progressai dans les rues avec l'intention de me rendre au club. J'avais conscience de passer inaperçu dans cette ville, la nuit. J'étais principalement vêtu de noir, car je n'aimais guère les couleurs vives ou clairs. Je marchais toujours avec discrétion, souvent sans même m'en rendre compte. J'étais presque arrivé au pub, quand je reconnu une présence.

À vrai dire, son visage me rappelait quelqu'un, mais il semblait pourtant banal en étant vêtu de cette manière. Tout en le suivant de loin, je tentai de mettre un nom sur ce visage familier. J'ignorai si ce blond voulait être drôle, mais ces techniques de drague laissaient à désirer. Personnellement, je répondais aux avances des femmes seulement quand je le décidais et pas avant... En entrant dans le pub, j'observais la foule sans le perdre de vue. Le lieu était pleins et j'affichai assez de difficulté à me déplacer. Une jeune fille attira mon attention... Ce n'était sûrement pas sa beauté qui m'intéressait, mais son verre. N'était-elle pas trop jeune pour ça ? Sans crier gare, je pris son verre et le sirotai tout en continuant ma progression dans la foule. Je reconnu rapidement Camerone en compagnie d'un autre type. J'allais faire demi-tour quand je surpris leur conversation. Trafic d'organes ? Sans blague ? Décidément, Camerone fréquentait de drôle de criminel. Le blond finit par les rejoindre et je compris rapidement... C'était une réunion d'Aorie. Ils auraient pu me prévenir quand même non ? Je n'étais tout de même pas le vilain petit canard de la famille ! Le contact d'une main sur mon bras me surpris légèrement. Je me rendis compte que ce n'était qu'une main féminine. La fille me regardait avec des yeux charmant, alors je lui souris avec mon éternel sarcasme tout en lui adressant mes respects « - Dégages, tu me déranges là ! ». Dans quel monde je vivais... Voilà qu'en une soirée, j'avais affaire à un criminel trafiquant d'organes et des filles en chaleur.

Sans perdre un instant, je me plantai à coté des trois membres de ma famille, car oui, je pensais que l'autre blondinet était également un Aorie. Dites-moi ? On est combien au juste. Avoir grandit dans une autre famille me rendait presque ignorant sur mes propres origines. Et puis de toute façon je m'en tapais. Je les scrutai avec arrogance et sournoiserie et interrompis le blondinet n°2 qui semblait se nommer Peth... Ou un truc dans le genre. « - Bonsoir messieurs ! J'ai surpris une conversation intéressante, dites-moi. Après tout, j'aime ce genre d'histoire... Ce n'est pas comme-ci je passais mes journées à m'occuper de ce genre de délits.  Alors ? Qui va mourir ? ». Mon sarcasme trahissait un certain amusement... Je n'étais pas près à m'en prendre à des Aorie, sauf si ils devaient m'attaquer ouvertement. Il y avait des règles et je les appliquai. Juste après mes paroles, je fis signe à une serveuse de m'apporter un autre verre. La colère qui persistait en moi fut remplacer par la curiosité. J'étais calme, peut-être un peu trop sûr de moi. Aussi longtemps que je  pouvais me souvenir, je n'avais jamais vraiment eu peur, autant de la mort que du reste. Leur présence de m'impressionnait guère.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus qu'un cousin ♆ Camerone   Ven 14 Mar 2014 - 20:29


avatar

₪ Date d'arrivée : 02/03/2014
₪ Crédits : Flimartza & Silver Lungs
₪ Nombre de message : 477

₪ Sentiments : Stressée
Age : 28

Gaëlienne - Inconnue
Gaëlienne - Inconnue

Voir le profil de l'utilisateur
http://gaelia.forums-rpg.com/t129-ozryel-tannen-quid-est-mea-meu

La haine est un moteur. Avance en te souvenant de ce que t'inspire tes ennemis et tu ne sera jamais pris au dépourvu. Fait un pas devant l'autre en gardant bien à l'esprit que personne n'est fiable et aucun couteau ne te seras planté dans le dos. Mais avant tout, il est important de comprendre que tes plus précieux alliés seront ceux qui partage ton aversion. Les Aorie& Une Tannèn

Plus qu'un cousin

S'il est une chose qui soit vraie, c'est bien celle-ci : rien ne se passe au club rouge sans qu'un Tannèn ne soit au courant. Il est donc normal que quelqu'un se soit précipité dans la chambre d'Ozryël pour lui annoncer qu'une réunion étrange se passait au club.

Ce soir-là, elle n'était pas seule. Elle ne l'est jamais plus depuis qu'elle doit évacuer son stress qu'elle emmagasine en étant membre du conseil. Il faut la comprendre, assister à des réunions interminables ce n'est pas son truc. Elle préfère largement prendre les décisions qu'avoir à écouter les conseils de ceux qui veulent imposer les leurs. C'est peut-être qu'Ozy est connue pour être proche du peuple. Il est de notoriété publique qu'elle n'hésite pas à recaler un de ces vieux politiciens qui osent encore croire que la pérennité de la cité devait passer par une hausse des impôts par exemple. Oui, c'était bien le débat du moment. Alors que les gens se déchirent pour savoir si les Terriens peuvent encore agir comme bon leur semble, eux préfèrent se soucier du fait que l'or ne s'amoncelle plus tant que ça dans leurs petites bourses. Elle était fatiguée de leur inutilité et songeait vraiment à demander une dissolution du conseil pour que les choses bougent vraiment. Mais pour cela, elle aurait besoin d'appui, autant dire que sans l'accord des deux autres familles fondatrices, elle pouvait se mettre sa demande de réforme sous le biseau.
Elle attendait le bon moment pour faire sa proposition. Elle savait très bien à qui la faire. Seulement, elle avait peur de la réponse de l'un d'entre eux. Si Wise Wisdom saurait reconnaître, dans sa demande, une pointe d'audace nécessaire, il serait plus difficile de convaincre Camerone Aorie. Cet homme s'est déjà montré particulièrement désintéressé par la politique à Illyria. Depuis le temps qu'il siège au conseil, il n'a jamais réussi à cacher le fait que sa place n'était pas là. Il était clair qu'il ne voulait pas être là et Ozry estimait qu'il n'avait rien à y foutre. La jeune Tannèn était, de plus, au courant du fait qu'usuellement, c'était son fils, Aedan Aorie, qui occupe ce poste en temps habituel. Bien qu'elle ignorait les raisons de son absence (et accessoirement de quoi il avait l'air), elle ne doutait nullement du fait qu'il était urgent que ce dernier revienne. Mais elle redoutait aussi que cela ne prenne plusieurs années et elle devait faire au plus pressé. Elle n'avait aucun moyen de faire suivre Camerone, mais elle était sûre d'une chose, personne n'a assez de volontés pour éviter un établissement Tannèn. Elle avait donc demandé aux employés de son cousin Elthaër de surveiller les entrées de Camerone, et de la prévenir dès qu'il franchirait les portes d'un des rares club de la ville.Quand un de ses larbins frappa à sa porte, Ozryël était relativement occupée. Elle savait néanmoins que ce dérangement devait être légitime. Aucun de ses employés ne se permettrait de la distraire de ses occupations nocturnes s'il n'y avait pas matière à en faire un sujet d'urgence. Bien sur cela l'embêtait mais, elle stoppa nette ce qu'elle avait entrepris et soupira. Sans un mot pour sa distraction nocturne, elle enfila un vêtement de nuit et ouvrit la porte de sa chambre.

-"Camerone Aorie est au club rouge Madame."

À ce moment là Ozryël afficha un sourire au coin. Sans adresser un mot à son messager, elle se retourna et adressa un regard sévère à l'homme nu comme un vers qui était allongé de manière lascive sur son lit-" Dégages, j'ai plus besoin de toi maintenant"L'homme ne se fit pas prié. Ni une ni deux, il enfila ses vêtements et se dirigea vers la porte. Avant qu'il ne puisse la franchir, Ozryël lui saisit le bras le forçant à la regarder. Les yeux dans les yeux, elle n'eu aucune honte à lui dire:

-" Si jamais tu racontes ce qu'il s'est passé ce soir je n'hésiterai pas à venir chez toi et à t'émasculer moi-même. Ensuite, je ferai une soupe avec tes parties et je forcerai ta femme à la manger pour que tu puisses te souvenir longtemps que cette nuit était sans doutes la pire erreur de ta vie. Tu as compris ?"

Il était clair que l'homme en face d'elle n'était pas à l'aise, et ne parlons pas du messager. Quand son interlocuteur acquiesça de manière silencieuse, elle déposa sur ses lèvres un baiser chaste et le laissa partir. Sans un mot pour son employé, elle ferma la porte sur son nez. Elle ressortit de sa chambre quelques minutes plus tard, habillée de façon à ce que personne ne puisse la remarquer dans les rues sombres de la ville.Une fois arrivée au club, elle pu voir que Camerone n'était pas seul. Il était entouré de jeunes hommes tous plus séduisants les uns des autres. Bien entendu, une telle troupe avait attiré les plus belles femmes du club. Elles espéraient sans doutes attirer leurs faveurs, mais au vu de leurs mines sérieuses ils n'étaient clairement pas là pour ça. Ozry les observait de loin. Du moins, c'est ce qu'elle fit durant un certain moment. Pour être exact, elle ne put se retenir d'intervenir quand ils commencèrent à parler de manière grossière aux filles de son cousin. Non pas qu'elle avait de la compassion pour elle, après tout elles étaient assez stupide pour ne pas voir que ces messieurs ne voulaient pas s'amuser avec elles ce soir, mais disons qu'elle avait peur que l'une d'entre elle ne finisse par être inexploitable après ce soir. Elle s'approcha donc du petit groupe. Elle put alors entendre que l'un d'entre eux n'était pas franchement heureux de la tournure que prenait la conversation. Elle avait donc raison de s'inquiéter de la santé des filles, il semblerait que si les choses continuait dans cette optique, l'une d'entre elles s'en prendrait une par ricochet. Il était donc logique qu'elle les congédie.

-"Mesdemoiselles, vous êtes priées de laisser ces messieurs, ils ne sont clairement pas ici pour vos services."

Ozryël leur tendit une poignée d'Illyons à chacune pour qu'elles ne posent aucune question. Très vite la jeune Tannèn détourna son attention vers l'objet de sa visite. Camerone Aorie n'était peut-être pas disposé à discuter ce soir, mais elle devait quand même tenter de le mettre de son côté.

-"Camerone, j'espère que vous pardonnerez ces jeunes femmes, elles ne souhaite que le bonheur des clients, j'espère que vous comprendrez cela. Néanmoins j'espère qu'à l'avenir vos amis leur témoigneront plus de respect, sinon quoi ils... Et bien, vous savez quel sort nous réservons à ceux qui ne respectent pas les autres n'est-ce pas ? Quoi qu'il en soit, si nous pouvons faire quoique ce soit pour vous, la note sera pour moi."


Ozy tendit une main amicale vers son interlocuteur. Elle avait clairement envie qu'il la saisisse. Elle hésitait encore si l'effet que cette poignée de main pourrait avoir.

(c) Bloody Storm



Hors Jeu:
 



 Ready or not, here I come, you can't hide, gonna find you and take it slowly, ready or not, here I come, you can't hide, gonna find you and make you want me.

(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus qu'un cousin ♆ Camerone   Ven 21 Mar 2014 - 15:32


avatar

₪ Date d'arrivée : 03/03/2014
₪ Nombre de message : 111

Age : 25

Gaëlien - Inconnu
Gaëlien - Inconnu

Voir le profil de l'utilisateur
Seth & Camerone


C.A

Seth se voulait rassurant, il ne ferait pas d'esclandre. Camerone n'aurait pas à se soucier d'une possible guerre interne à Illyria, imaginer une seconde qu'un Leading était ami avec une des cibles de Seth, juste une seconde. Vous voyez ? L'appolacypse dans les rues ? Les pauvres Leading n'auraient jamais le temps de tous quitter la ville avant que les Aorie ne leur tombent dessus. Seth s'inquiétait de la présence de Belar, encore une discutions qui leur faudrait aborder. Hum, plus tard, semble-t'il. Aedan venait de faire son apparition. Grand dieu, pourquoi s'ingéniait-t'il toujours pour avoir l'air d'un gros abrutit ? Le visage de Camerone, n'exprima aucune émotion à l'arrivé de son fils, cela faisait presque cent ans, qu'il n'avait pas eu de discution avec lui et même s'il ne l'avait jamais vraiment perdu de vue, ce n'était pas pareil de l'avoir en face de lui. Dommage qu'il soit toujours si insolent et désagréable, pourquoi n'avait-il pas une once de retenu comme Seth ? Quoi que, Seth n'était pas le meilleur exemple de retenu par moment. "Aedan" salua Camerone. Il était drôle de constater la réaction puéril de son fils, une probable rancoeure difficile à apaiser. Sa ville ? Camerone ne réagis pas, mais il ne pu retenir un sourire amusé. Par chance, Seth prit les rênes de la discutions laissant à Camerone le loisir de poser son regard sur un nouvel arrivant. *Je n'aurais donc jamais la paix à Illyria* Un nouvel Aorie arrivait de bon cœur, Kheldar, frère de Seth bien qu'aucun des deux ne soient réellement au courant. Bien que Seth était encore assez jeune pour s'en souvenir... La suite prometter d'être intéressante. "Kheldar" salua, Camerone avec un petit geste de la tête. Un membre du conseil, un flic, un tueur et un vagabond entre dans un bar Tannen, qui arrive ? La Prostipute.

Elle était belle, même dans des vêtements si banale et discret, nul doute qu'elle aurait était ravageuse, même dans une combinaison ridicule des Terriens. Elle n'avait besoin d'aucunes capacité pour séduire et arriver à ses fins, le savait-elle ? Elle congédia ses collègues, en les rémunérant pour un travail non accompli, histoire, probablement, de les encourager à se faire jeter par les clients. Oui, Camerone n'apprécier pas les Tannen, ni leurs façons d'éduquer leurs enfants et de toute évidence, le monde entier, n'apprécierait pas la façon dont il avait élevé le sien, s'il savait. Puis, Ozryël Tannèn, vint se présenter au petit groupe, cela commencé par une excuse faussement hypocrite suivit d'une... Menace ? le sourire de Camerone ne quitta pas son visage. Pas même quand elle lui tendit innocemment sa main pour le saluer. Camerone se redressa souplement, posa une main sur son torse, l'autre derrière son dos, et inclina légèrement le buste pour la saluer avec une noblesse étudiée. Certain, peut-être Seth, y aurait vu une forme de salutation obséquieuse, mais ce n'était pas le style de notre Aorie, Si ? "Bien chère Ozryël" commença t'il d'une voix assuré et suave, "C'est toujours un plaisir de partager ces bref moment de courtoisie en votre compagnie." Le message était-il clair ?


Camerone ne pouvait pas faire un pas, dans Illyria sans qu'il se retrouve aux prises avec au moin un membre de sa famille, de Wise en personne, où d'un Tannen rodant dans le coin. Là, ils étaient tous réunis, à l'exception de Wise. Dire qu'il voulait simplement saluer Seth qu'il n'avait pas vue depuis une éternité, maintenant il était aux prises avec une réunion de famille imprévu et une Tannen trop curieuse et pas n'importe qu'elle Tannen. "Si notre, irrévérence ne vous ennuie guère, asseyez-vous donc" Camerone désigna un fauteuil, à son opposé. Camerone se rassit, à sa droite, Aedan, à sa gauche Seth. Il joignit ses mains sur son abdomen et attendit patiemment. Il était agacé par la situation, il n'aimait pas être trop entouré, il n'aimait pas la ville, ni être suivi. Pour faire clair, il n'aimait pas la tournure des évènements et il se forçait à rester dans cette pièce, pour connaitre les intentions d'Ozryël.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus qu'un cousin ♆ Camerone   Mer 2 Avr 2014 - 15:30


avatar

₪ Date d'arrivée : 07/03/2014
₪ Crédits : Darkhall
₪ Nombre de message : 30


Gaëlien - Inconnu
Gaëlien - Inconnu

Voir le profil de l'utilisateur
Seth Camerone Khëldar Ozryël & Aedan


A.A

Il est presque impossible décrire à une personne étrangère à la famille la manière dont fonctionnent les Aories. Pour tout observateur extérieur, nous ressemblons à un château de cartes qui se trouve en pleine tempête. Il y a des « trahisons », du sang, des larmes, de la haine et bien d'autres choses, mais ce qu'il faut savoir, c'est que si un Aorie demande de l'aide à un autre, il trouvera toujours une main secourable, voir même plus et ça, je crois que ce n'est pas toujours le cas dans les familles qui semblent bien sous tous rapports. Il y a un même un proverbe Gaëlien qui dit que si les autres paraissent plus heureux, c'est parce que nous ne vivons pas chez eux et donc que nous ne voyons pas leurs blessures saigner.

Pour ma part, je ne vais pas vous mentir, je n'ai pas eu l'enfance la plus heureuse qui soit, mon père n'est pas du genre sentimental et pour ce qui est de ma mère, mis à part le fait qu'elle soit une femme, je ne sais rien de plus sur elle. Comme diraient les Terriens, c'est "secret défense".

J'ai longtemps cherché des réponses pour ça, puis un jour j'ai plus ou moins tourné la page et j'ai voulu faire ma vie, mais ça n'a pas plus à mon père, avec le recul je me demande même ce qui dans ma vie avait pu lui plaire. J'ai parfois le sentiment que son but est de me prouver que je dois toujours vivre avec le sentiment que ma vie est en danger. Métaphoriquement, il a passé plus de temps à me blesser qu'à soigner mes blessures. Plus jeune, j'avais même écrit un texte en rapport avec ça.

« On dit que le temps guérit les blessures, mais plus grande est la perte, plus profonde est la blessure et plus il est difficile de guérir. La douleur peut s'effacer, mais les cicatrices nous rappellent nos souffrances et nous rendent d'autant plus déterminer à ne plus jamais être blessés. Tandis que le temps passe, on se perd en distractions, agissant par frustration. On réagit avec agressivité, on s'adonne à la colère. Pendant ce temps, on sème et on attend de redevenir fort. Et avant de réaliser que tant de temps est passé, nous sommes guéris, prêts à recommencer à nouveau. »

Avec le recul, je trouve que j'étais bien stupide quand j'étais jeune, car toutes les blessures sont différentes et de toute manière, nous ne pouvons pas faire autrement que de vivre avec.

Tout ça pour dire que notre petite réunion improvisée avait tout d'une grosse fiesta. Personnellement, j'avais sans le vouloir découvert une rencontre entre mon père et son cousin et donc je remettais à plus tard ce qu'ils auraient pu faire ensemble et en plus, j'avais une occasion de tester la patience de mon géniteur, vous avez dit sadique ? Logique, j'ai ma photo à coter du mot dans les dictionnaires. Alors que mon « grand cousin » s'adressait à moi par une phrase qui ressemblait à une plaisanterie, ou même une pique. Une quatrième personne se joignit à nous. Soit la Moïra avait décidé de s'amuser avec nous pendant la soirée, soit ce n'était que le fruit du hasard. En tout cas plus que des retrouvailles entre pères et fils, la soirée avait réuni deux frères que ne c'étaient plus vus depuis de très longues années. Je regardais les deux hommes qui n'étaient que des gamins quand je les avais séparés, dans ma tête les différentes réactions possibles virent le jour, de la joie ? Des larmes ? Du sang, enfin pas besoin de vous faire un dessin je crois.


-Khëldar en voilà une bonne surprise installe toi donc avec nous, tu connais déjà Camerone, mais je ne crois pas que tu te souviennes de Seth, ni même de moi.

Mais avant que je puisse continuer les présentations, un individu, ou plutôt une femme au physique des plus agréables vint nous rejoindre à son tour. Elle congédia les femmes qui importunaient la petite réunion « secrète » de notre famille et elle s'adressa à mon géniteur.

Alors que tous deux échangeaient des banalités, je m'attardais sur les deux cousins de mon père et quand j'ai eu fini de les surveiller je me suis adressé à la femme qui portait le nom d'Ozryel et qui était donc la remplaçante et fille d'une de mes anciennes collaboratrices.


-Je n'ai pas idée du sort que vous réservez aux personnes en question, mais si vous promettez de le faire vous-même je promets que je ferais ce que vous voulez.

Puis je me suis levé pour prendre une chaise afin de permettre à la jeune femme de se joindre à nous. Après avoir apporté la chaise en question, j'invitais la conseillère à se placer à côté de moi.





The son of shadows
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus qu'un cousin ♆ Camerone   


Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
 

Plus qu'un cousin ♆ Camerone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (m) JOSEPH MORGAN, Cousin
» Jensen Ackles - Mon cousin qui m'héberge
» Récit du Combat de Camerone
» Camerone 2016 à Aubagne
» CAMERONE 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: vallon de Nargäth :: Illyria :: Secteur numéro 3 :: Le club rouge-