Partagez | .
 

 Jack ~ Welcome home, son.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Jack ~ Welcome home, son.    Dim 9 Mar 2014 - 12:01


Invité



Invité






Monroe Jack


+ 38 ans+ Houston, Texas+ Les Terriens+ Arrivé depuis huit ans + feat Norman Reedus





Capacités

-Maîtrise des arts martiaux: Jack possède une extrême capacité concernant les arts martiaux. En effet, depuis petit, il maîtrise les principales formes de combat, judo, aïkido, karaté... L'art du corps à corps n'a plus aucun secret pour lui. .
-Maîtrise en armement : Militaire depuis toujours et passionné des armes à feux depuis tout le temps, Jack sait s'adapter aux armes terriennes que ses doigts croisent. Un entrainement régulier depuis sa tendre enfance lui a procuré une maîtrise parfaite de l'armement.  
-Vitesse et endurance accrue : Grâce à l'injection d'un implant , la vitesse de l'homme s'est accrue. Courir est une bénédiction, mais courir à cette vitesse est carrément grisant. L'endurance est également meilleure, ce qui lui permet de faire des efforts sur une longueur importante.  

Caractère

*Ingénieux * Habile* Rusé* Discipliné * Meneur *Autoritaire * Agressif* Manipulateur * Calculateur* Distant * Directif

C'est l'histoire de la vie!
(Pour déguster l'histoire dans les meilleures conditions, je vous conseille d'écouter Starlight d'Indochine en cliquant ici )
Journal de bord de Jack Monroe

Chapitre : L'espoir est une forme de crime.

Apprendre. J'ai entendu ce mot toute ma satané vie. J'ai vécu avec l'apprentissage comme certains vivent avec un chien. Toujours là, derrière moi, les babines retroussées parce que la faim de discipline était trop conséquente, l'apprentissage mit fin à toute mon espérance.

Ce mot, devenu maître dans un foyer aussi impersonnel qu'austère me fit comprendre que dans l'espoir, on ne trouvait que souffrance. Sa condition, bien qu'elle soit affreuse devait être consentie.
On m'a volé mon enfance, on a violé mes secrets les plus intimes. Au nom de quoi ? De cette Sainte Mère qu'était l'Autorité.
Ma jeunesse s'est émancipée au rythme des gifles sur mon visage. Comme le gaz, ma tendre enfance s'est évanouie, emportant avec elle, les désirs et la grandeur d'une vie bohème.  

Aucun coupable à cette vie gâchée, sauf un peut-être. Je pense que le seul coupable n'est autre que la figure la plus terrifiante, la plus vomitive aussi, figure que j'ai vu de ma vie. Celle de mon père. Militaire dans les faits mais également dans l'âme, il n'a jamais montré d'amour à mon égard.
Devenu fardeau de ma naissance à la mort de ma mère, dont je suis coupable d'après lui, il n'a pas hésité à me traiter comme un animal sauvage.
Je n'ai vu que la haine qu'un homme pouvait avoir envers un autre, et j'ai compris immédiatement pourquoi le monde avait été ravagé comme cela. Si tous avaient cette sauvagerie, cette force de torturer physiquement et mentalement leurs ennemis, alors l'Homme ne méritait pas même la vie.

Même ici, seul à la lueur d'une lampe à faible consommation d'énergie, je ne peux même pas décrire sa cruauté. Elle fut latente, pendant des années, présente, comme un ver qui vous ronge de l'intérieur. Fréquente, peu à peu, lancinante, affame.
Je n'ai connu pire sensation que la douleur morale de ce genre de supplices d'un autre âge. Lorsqu'on vous frappe, vous comprenez très vite que la douleur est éphémère, elle s'en ira, quoi qu'il en coûte, mais la douleur mentale, c'est tout autre chose encore.

Lorsque du doigt accusateur (et légèrement boudiné) on vous hurle dessus, on vous hurle des vulgarités, que l'on vous exhorte d'être coupable de la mort de votre mère, là et seulement là, vous savez que toute votre vie ne sera rien d'autre qu'un enfer.

Chapitre : De l'autorité au désamour.

Maintenant que les bases ont été posées, comme des dés que l'on jette un peu au hasard, ma vie pouvait enfin commencer.

Ce climat de perpétuelle accusation et de sévisses continuelles ne s'est jamais estompé. Même lorsque j'eus une dizaine d'années, les coups continuaient de pleuvoir sur mes frêles épaules. D'autres accusations vinrent rejoindre les autres. Et toujours un peu plus, la bonne dose pour me rendre docile et l'autre pour me ruiner sentimentalement.
J'étais, moi, Jack Monroe, le jouet d'un sociopathe particulièrement rusé.
L'enfer cérébral, l'enfer physique. Toutes les conditions étaient là, devant mes yeux, derrière aussi. Le traître pouvait surgir à tous les instants.

Je n'ai rien pu choisir de mon enfance. Même un repas ne pouvait contenir les préférences de mon père, alors l'opposé exact de mes goûts. Lorsqu'il aimait quelque chose, il était de ma nature, de mon devoir même d'apprendre à la détester. Et s'il s'agissait de quelque chose que j'aimais encore plus que lui, j'y renonçais.
J'ai joué à ce petit jeu toute mon enfance, mais très vite, je n'ai plus eu d'autre choix que de me plier à ce désamour autoritaire où j'avais plus le rôle de troufion de base que de fils aimé.

Chapitre : Amour, gloire et beauté, les rêves brisés.


Particulièrement doué pour le sport, j'ai rêvé autrefois d'être quelqu'un de reconnu pour ce genre de choses, mais bien entendu, la tradition familiale me fit épouser les bonnes vielles mœurs de notre armée.
Dans la même lignée, je n'ai jamais pu trouver de situation stable avec personne. N'ayant plus d'autre but dans la vie que celui de prouver au bourreau qui s'était chargé de mon éducation que je pouvais être bien meilleur que lui (dans son propre domaine qui plus est) que je n'ai jamais pu trouver une femme.

La douceur, la mélodieuse voix d'une nana, ça me manque parfois, et même aujourd'hui, je ne suis complet que parce que j'ai de l'autorité mais ma vie sentimentale ressemble à ce néant dans lequel on se perd complètement. Il n'est rien de moins intéressant que ma vie privée.

J'ai tout donné à ma patrie, j'ai appris à croire aux valeurs de l'armée, à la défense du peuple. J'ai appris qu'il était d'une importance capitale que d'apporter la sécurité à ceux qui n'osaient plus sortir de chez eux. J'ai sacrifié ma vie, du moins, on a sacrifié ma vie. On m'a ôté toutes les aspirations que j'ai nourri durant des années.
On a massacré mon bien-être à la hache, on a coupé mon désir. La vie est parfois cruelle mais avec moi, elle s'est montrée sous son jour le plus terrible.

Chapitre : Le front, la guerre et ses horreurs.

Dans l'armée, j'exultais. Mon amour profond du sport, mon intérêt pour le maniement des armes et mon père, toujours lui, comme cette ombre menaçante qui vous promet la mort en cas d'erreur, ont gagné.
Grâce ou à cause d'eux, je suis devenu quelqu'un d'autre et même si ce n'est pas celui que je voulais devenir, j'ai pu me faire un nom.

Doué qu'ils disent lorsqu'il évoque mes capacités à me battre ou à tirer. Moi je n'utilise pas ce mot, doué, c'est pour ceux qui ont un don, moi c'est simplement l’apprentissage. LUI. ENCORE LUI. Et le non-choix aussi, apprendre à me défendre avant qu'il ne soit trop tard, apprendre à me défendre pour ne plus jamais subir les coups de mon père, pour ne plus jamais avoir à soigner des blessures infligées jusqu'au sang, jusqu'à l'évanouissement parfois.

Malheureusement, être "doué" comporte aussi des désavantages. Et lorsque la guerre éclata entre notre belle et fraîche Amérique et un pays du tiers monde, on décida de m'envoyer sur le front. Soldat Monroe, vous êtes prêt à être jeté en pâture. Merci d'être de la chair à canon, on vous remettra une médaille une fois mort. A cette époque, c'est comme ça que je voyais encore le pays pour lequel j'allais me battre. Je le voyais encore comme un faiseur d'ennuis, un faiseur d'ennuis particulièrement faible qui demandaient à ces copains de venir l'aider.

J'ai été envoyé sur le front en compagnie du seul homme avec lequel je ne pourrais jamais cohabiter. On décida de m'envoyer sur le front avec mon père, mais alors que la vie avait été dure, à cet instant, l'enfer de la guerre transforma véritablement nos relations. Elles devinrent plus atroces encore et lorsqu'il succomba en mission, je fus l'homme le plus heureux de la planète.
J'étais un homme changé à jamais. Et pour une fois, ce changement serait bénéfique, tellement bénéfique même que le soir même, je buvais plus que de raison. On pensa que c'était à cause de ma tristesse, mais c'était plutôt de la joie, ce sentiment d'euphorie, de n'être rien d'autre que l'homme le plus heureux du monde entier.

Chapitre : Exultation

A mon retour dans notre beau pays, on me fit subir une série de tests psychologiques. On ne voulait aucun traumatisme dans la race pure qu'était celle des militaires. Le docteur en plus de trouver ma présence sympathique ne décela absolument aucun traumatisme, aucune erreur de jugement.

Pour sûr, doc ! Je venais de perdre la personne que je rêvais de perdre depuis l'âge de raison. Je venais d'abandonner le fardeau le plus lourd et le plus infernal que je portais sur mes épaules. Une sensation d'être comblé m'enveloppa.

Mon objectif à ce moment là était le plus clair que l'on puisse avoir. Je voulais combattre mon père mêmz après sa mort, mon but était de prouver à ce cadavre ravagé que j'étais plus "doué" que lui, que j'avais cette capacité ultime à le dépasser.
Pour récompenser mon travail au front qu'on jugea admirable, parce que oui, tuer était admirable lorsqu'il s'agissait des intérêts de l'Etat.
Mieux que tout, je fus l'un des premiers, peut-être même le premier a être nommé major-général.

A trente ans et quelques mois, ce poste fut pour moi le tremplin qu'il me fallait. Je battais de loin mon paternel et j'obtenais une autorité conséquente. Si l'armée ne m'apporta pas l'assouvissement de mes désirs les plus anciens, elle m'apporta deux satisfactions, celle de voir mourir mon père, et celle de m'octroyer une autorité méritée.

Chapitre : Voir d'en haut, comment ça brille un peu la Terre.

Mais cette joie à part, je connaissais très bien la situation de cette planète, qui peu à peu était en train de se mourir. Jusque là, je n'avais même pas le loisir d'avoir peur de cela, mais aujourd'hui, alors que la guerre était terminée, que nous avions vaincu et que l'ennui se faisait sentir plus que jamais, le danger était bien là.

Maintenant que je pouvais rêver, maintenant que l'espérance n'était plus un crime, maintenant qu'Il était mort, je rêvais de servir ailleurs. Cette Terre et ses malheurs n'intéressait plus le jeune homme fougueux que j'étais. Rien, absolument rien ne me retenait ici. Puante qu'avait cette existence, merveilleuse qu'elle deviendrait...

J'émis le souhait de participer au projet de colonisation de  Gaëlia. Guider le peuple avait cette allure non dissimulée de prophète au travers les montagnes, et être le berger était séduisant. Au vu de mon parcours professionnel et de mes état de service et après de nombreux tests tous aussi stupides les uns que les autres, la décision était tombée.

Fébrile en ouvrant l'enveloppe -comme dans de vieux films d'espionnage-, j'appris avec une explosion de joie que ma candidature avait été retenue et que j'y servirais désormais lieutenant-général. Le second ! Cette place n'était pas la meilleure mais elle était tout de même tellement excitante. J'allais être le chien du berger, A trente ans, on ne pouvait rêver mieux.
Le voyage approchant, j'avais réuni les quelques affaires que je voulais emporter, tout avait tenu dans un sac à dos.


Chapitre : A New Hope.

ESPOIR. ESPOIR. ESPOIR. J'y croyais de nouveau ! L'espoir n'était pas puni et cet idiot là, il existait vraiment. Il était là, vicieux parmi les vicieux, planqué dans les planqués. Il suffisait de fouiller un peu pour le retrouver.
Moi qui en avait été privé pendant ma vie, je venais de le croiser. Et comme toutes retrouvailles, ça avait été sexuel à souhait. Je l'avais embrassé, enlacé. Et comme lorsqu'on se sent amoureux, je ne l'avais jamais plus quitté.

A mon arrivée sur Gaëlia, le Général qui avait été choisi est décédé. Pas même le temps de débarquer, il est mort sur la rampe d'accès du vaisseau. Le cœur n'avait pas tenu le trajet et il s'était éteint comme ça, d'un battement de paupière.

Nous sommes huit ans après mon arrivée sur la planète. Je suis Jack Monroe, Général d'Armée et aujourd'hui, JE suis le berger.






Celui ou celle qui est derrière l'écran

#Nom/Pseudo: Je m'appelle Yoann mais sur la toile, on me connait sous le pseudo de RedDragon#Âge: 19 ans #Numéro de carte bleu avec le script et tout: 4972... Ahah  Cheerleader Je vous le donne en MP si vous voulez, avec mon compte paypal aussi  Love #Comment avez-vous connu le forum?Le projet sur le forum où je suis admin, Concept RPG (a) #Que pensez vous du forum? Ca gèèèère sa race de la mort, weshhh #C'est quoi le code?Validé par Ozry #Des questions?Ca gèèèère (crédits à Shyia et Sugar Slaughter







Dernière édition par Jack Monroe le Dim 9 Mar 2014 - 17:32, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jack ~ Welcome home, son.    Dim 9 Mar 2014 - 12:41


avatar

₪ Date d'arrivée : 02/03/2014
₪ Crédits : Flimartza & Silver Lungs
₪ Nombre de message : 477

₪ Sentiments : Stressée
Age : 28

Gaëlienne - Inconnue
Gaëlienne - Inconnue

Voir le profil de l'utilisateur
http://gaelia.forums-rpg.com/t129-ozryel-tannen-quid-est-mea-meu
Buenvenido l'ami!!!

Ah comment tu as rendu Jack Sexxy toi <3 je te vénère rien que pour ça!
Si t'as la moindre question n'hésite pas! Un de mes collègue devrait très vite venir ici pour te signaler qu'il s'occupera de toi personnellement :p (oui bibi a déjà trop de gens à s'occuper parait-il XD)

Mais je suis là quand même  Come With Me (ps je suis rederst :p)



 Ready or not, here I come, you can't hide, gonna find you and take it slowly, ready or not, here I come, you can't hide, gonna find you and make you want me.

(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jack ~ Welcome home, son.    Dim 9 Mar 2014 - 14:16


Invité



Invité


Weshhhhh  Love 
Norman il est akjzjjgjgjdjjrgdsqlkerj  Cheerleader 

Merci en touuus casss  Heart Broken


Fiche terminée, j'attends le test RP les z'amis  Happy Dance 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jack ~ Welcome home, son.    Dim 9 Mar 2014 - 14:48


avatar

₪ Date d'arrivée : 02/03/2014
₪ Crédits : Flimartza & Silver Lungs
₪ Nombre de message : 477

₪ Sentiments : Stressée
Age : 28

Gaëlienne - Inconnue
Gaëlienne - Inconnue

Voir le profil de l'utilisateur
http://gaelia.forums-rpg.com/t129-ozryel-tannen-quid-est-mea-meu
Puisque t'as finit et que j'ai presque finit de lire ta fiche <3 je vais te faire une analyse de ce pas et te proposer un test ensuite :p

j'éditerai ce message dès que j'aurai finit <3


edit comme t'as posté j'ai répondu dans un autre message  Love My Cookies 



 Ready or not, here I come, you can't hide, gonna find you and take it slowly, ready or not, here I come, you can't hide, gonna find you and make you want me.

(c) Bloody Storm


Dernière édition par M. Ozryël Tannèn le Dim 9 Mar 2014 - 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jack ~ Welcome home, son.    Dim 9 Mar 2014 - 15:09


Invité



Invité


Ça marchhhhe  Happy Dance 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jack ~ Welcome home, son.    Dim 9 Mar 2014 - 15:43


avatar

₪ Date d'arrivée : 02/03/2014
₪ Crédits : Flimartza & Silver Lungs
₪ Nombre de message : 477

₪ Sentiments : Stressée
Age : 28

Gaëlienne - Inconnue
Gaëlienne - Inconnue

Voir le profil de l'utilisateur
http://gaelia.forums-rpg.com/t129-ozryel-tannen-quid-est-mea-meu
Ton analyse




Au mon dieu! Jack était déjà sexy, tu l'as resexifié (oui j'invente des mots faudra s'y faire) avec Norman, mais tu l'a bi-sexifié avec ta fiche! J'ai adoré ta prose, elle est niquel. Pourtant tu vois je suis pas une fan de la narration subjective mais bon sens! Tu maîtrise l'art, j'adore c'est un savant équilibre entre l'hyper personnalisation du récit et ce que j'appelle la narration objective. Tu n'entre ni dans le pathos (tu aurais pu avec l'histoire de ton personnage) ni dans l'exagération ce qui est fort appréciable. Brefouille j'ai surkiffé ma race XD mais bon je vais laisser place à mon analyse hein  Hungry 



Tes capacités et ton caractère


Ça promet des fessés violentes moi je dit

Les capacités: Ahalala on a un vrai Bad ass, tout tes capacités te seront bien utiles sur le terrain :p. Je n'ai rien à dire c'est parfait.
Le caractère: Moi j'aime l'autorité! Franchement c'est bien pensé, tu en a fait un militaire classique mais pas non plus cliché  Hug Plushi 


Ton histoire

On a le droit de baver?

Comme je te l'ai dit plus tôt, j'ai adoré ta façon d'écrire. Il est évident pour moi que tu as bien cerné le personnage je n'ai donc rien à dire la dessus. Ton histoire est assez complète, tu parle beaucoup de son expérience sur Terre, ce qui est compréhensible puisque c'est tout de même là bas qu'il a le plus vécu. J'aime beaucoup le point que tu as développé concernant l'espoir d'aller sur Gaëlia.
Par contre c'est vrai j'avoue j'ai été frustrée de ne pas pouvoir en savoir plus sur la réaction de Jack quand il a su qu'il allait devoir gérer New Hope alors qu'à la base il n'était pas venu pour ça. Mais tu pourras le développer plus tard ce n'est pas un soucis.



Ton test rp

Ta mission si tu l'accepte sera de nous faire un petit rp d'un minimum de 250 mots dans la situation suivante:

Jack viens d'apprendre qu'une mission de reconnaissance dans le désert de Lörrh a mal tournée. Une navette censée répertorier les lieux s'est crachée avec deux pilotes et un scientifique à son bord. La zone est réputée dangereuse et la météo s'annonce catastrophique. Le soucis c'est qu'on a aucun moyen de savoir si les passagers sont encore en vie. Jack doit prendre une décision très vite. Il est accompagné d'une politicienne qui est d'avis de ne pas risquer la vie d'autres hommes pour tenter de sauver ceux là (s'ils sont pas déjà mort). Quel est la réaction de Jack? Qu'elle décision va-t-il prendre?  






 Ready or not, here I come, you can't hide, gonna find you and take it slowly, ready or not, here I come, you can't hide, gonna find you and make you want me.

(c) Bloody Storm


Dernière édition par M. Ozryël Tannèn le Dim 9 Mar 2014 - 16:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jack ~ Welcome home, son.    Dim 9 Mar 2014 - 15:51


Invité



Invité


Que de magnifiques compliments  Together 
Et quelle magnifique analyse  Exciter  C'est top cette idée de tout reprendre comme ça (a)

Alors concernant New Hope, c'est volontaire de frustrer le lecteur, parce qu'en fait, je pense le développer au fil du jeu. Tu verras, ça va être cool (a)
Concernant le test RP, j'édite ma fiche et je le cale dedans ou à la suite de ce post ?  Pink Angel 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jack ~ Welcome home, son.    Dim 9 Mar 2014 - 16:06


avatar

₪ Date d'arrivée : 02/03/2014
₪ Crédits : Flimartza & Silver Lungs
₪ Nombre de message : 477

₪ Sentiments : Stressée
Age : 28

Gaëlienne - Inconnue
Gaëlienne - Inconnue

Voir le profil de l'utilisateur
http://gaelia.forums-rpg.com/t129-ozryel-tannen-quid-est-mea-meu
Mais c'est normal les compliments  Calin ta fiche est exquise !

Oui moi j'adore les analyse détaillées, d'ailleurs toute l'équipe aime ça. Vous faites l'effort de faire une belle fiche, c'est donc normal qu'on vous récompense avec une jolie analyse bien complète et tout.  Rougir 

Pour le test le mieux c'est que tu le poste à la suite =) comme ça tu pourras le mettre en page comme tu veux <3



 Ready or not, here I come, you can't hide, gonna find you and take it slowly, ready or not, here I come, you can't hide, gonna find you and make you want me.

(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jack ~ Welcome home, son.    Dim 9 Mar 2014 - 16:58


avatar

₪ Date d'arrivée : 02/03/2014
₪ Crédits : Bombshell
₪ Nombre de message : 291


Gaëlien - Inconnu
Gaëlien - Inconnu

Voir le profil de l'utilisateur
http://gaelia.forums-rpg.com/t24-damian-zakyann-terminee
Ouaaaaaaou !!! On trouve notre général dès le deuxième jour !!!! Je surkiffeeeeeeeeeeee !!!!!!!
Aloooooors moi, je viens juste titillé sur des détails peu importants mais nécessaire ^^
Il faudrait les crédit des images utilisée en bas de la page et ajouté "Arrivé depuis 8 ans" entre "TERRIENS" et "FEAT NORMAN REEDUS"
Voilà bonne chance pour ton test rp, je me fais pas trop de soucis sur ça !
Une fois validé, je t'enverrais les secrets que ton personnage possède déjà. Tu pourras en rajouté par la suite ^^




Invité...Entrouvre la porte... :
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jack ~ Welcome home, son.    Dim 9 Mar 2014 - 17:28


Invité



Invité


Je m'occupe immédiatement de ces petits détails (a)
Voilàààà le petit !

Sauvera ou sauvera pas ?

La chaleur. Il se tourna, une fois, deux fois puis tellement qu'on ne put jamais compter ses mouvements. La sueur. C'est ce qui le tira de ses songes hantés par d'étranges souvenirs écarlates. Ça sentait de nombreuses choses, des choses oubliées, d'autre que sa mémoire n'avait pas gardé pour lui éviter l'horreur. Mais lorsqu'il était perché loin dans son inconscient, ça arrivait régulièrement. En effet, ses neurones franchissaient les barrières interdites et comme des soldats fous à l'assaut d'une forteresse, ils divaguaient. Ils divaguaient tellement qu'il était impossible de les modérer et inéluctablement, ça menait à un réveil plein de crasses, et à des pensées noires durant la journée. Le contre coup de la réussite peut-être. Il devait finalement y avoir un prix à payer pour tout.  

Il ouvrit enfin les yeux, chassant de ses pensées les noirs secrets que son âme renfermait. Les cadavres qu'il avait vu à la guerre, les hommes tombés sous ses balles... Et son père, zombifié, revenant parfois lui glisser quelques mots affreux aux oreilles. Tout ça, il le balaya d'un coup de clignements. La mélancolie, la fréquence de ces rêves n'avaient même plus d'impact pour lui, et c'était comme se laver les dents, on finissait par prendre le pli de façon mécanique. «Grrr» Il grommela de façon incompréhensible pendant deux bonnes minutes puis acheva son réveil. Lorsqu'il tourna la tête, par la fenêtre de sa chambre, il vit le ciel. Jamais avant New Hope il lui avait été donné de voir quelque chose de semblable. Alors que sur la Terre, le ciel était d'une monotonie sans pareille, ici, le ciel était indescriptible. Les courbes, la couleur, tout était majestueux.

Il s'émerveillait chaque matin, remerciant un Dieu auquel il ne croyait pas pour lui offrir ce ciel. Rien que pour cela, il était heureux. Sa récompense matinale évanouie, il se reprit. Se lever était avec lui, un travail de tous les instants. Plus encore que de supporter les nigauds qui lui servait de subalternes. Surtout ce Callaghan pour qui il nourrissait une haine profonde et totale. C'était un bon soldat mais un idiot comme on en voyait rarement.
Alors qu'il s'apprêtait à faire sa toilette la plus sommaire : une douche et la remise en place de ses cheveux ébouriffés, trois coups sourds à la porte se firent entendre. Jack Monroe était réputé pour détester être dérangé, surtout le matin. Si on venait frapper, la situation devait être urgente. Lorsqu'il ouvrit la porte (après avoir pris le soin de se vêtir d'un pancho qu'il trainait partout) deux soldats en uniforme se tenaient devant, cet air benêt qui donnait des envies de meurtres. La bouche entrouverte, les yeux plissés, comme deux idiots. Il se retint de les congédier ou pire, de les frapper. Nerveux.

Il passa une main dans ses cheveux. «Norton et Lewis, allez-vous l'ouvrir un jour ou faut-il que je vous arrache les vers du nez ? » Les deux hommes se regardèrent, puis c'est celui de gauche qui prit la parole, la voix tremblante. «Général, une situation d'extrême urgence requiert votre présence. Il s'agit de la mission S-17. Miranda Longrich vous attend au centre de commandement. » Jack inclina la tête de côté, mouvement de bouche, haussement de sourcils (il ressemblait franchement aux deux abrutis).  «Vous m'expliquerez en chemin, le temps d'enfiler quelque chose. »

***
Dix minutes plus tard, Jack avait rassemblé ses affaires, il s'était vêtu de l'uniforme qu'il quittait rarement, puis en s'assurant d'avoir ses deux pistolets, il avait rangé son pancho dans un sac à dos. Les hommes se mirent en chemin rapidement, encadré par les deux molosses un peu débiles. «Alors Norton, quel est le problème avec la mission S-17 ? Et que veut cette salope de Longrich ?  » Les deux hommes se regardèrent de nouveau, comme si on s'apprêtait à les condamner à mort. La peur dans le visage de Norton s'évapora pour être remplacée par de l'inquiétude lorsqu'il prit la parole.  «Nous avons perdu le contact avec la navette. Elle s'est crachée à six zéro zéro. Madame Longrich veut s'entretenir avec vous. Vous savez pour les actions à entreprendre... » Monroe jura, pesta et cracha au sol. Les nerfs à vif, voilà ce que ce genre de situations avait le don d'apporter. «Six heures du matin, et vous trouvez judicieux de me réveiller que maintenant, plus de deux heures après l'accident ? »

Une navette avait été envoyée dans le désert de Lörrh pour une mission d'ordre scientifique, et apparemment, ce matin, le contact avait été rompu, ce qui signifiait une seule chose : la navette avait crashée. Le tout était maintenant de définir une procédure de récupération des éventuels blessés. Le reste du trajet se déroula dans un silence de plomb. En arrivant au quartier général, il accéléra le pas. L'idée même que Longrich, une de ces politiciennes qu'il ne supportait pas se traîne dans ces lieux sans sa présence avait quelque chose de dégoûtant. C'était une politicienne qui avait une image négative de l'armée et le sentiment était réciproque à souhait.
Il passa les contrôles de sécurité en vitesse, ça avait son avantage de diriger les lieux. On le salua à plusieurs reprises et il se contenta d'un signe de la main, il n'avait pas le temps de s'attarder. Il arriva au poste de commandement. A l'intérieur de la bâtisse, cet endroit était un peu le Graal. Les accès étaient limités et pour cause, c'est d'ici qu'on avait une vue sur toutes les opérations menées par l'armée. On ne changeait pas les bons secrets d'état, ils avaient cet aura libérateur. Lorsque les deux lourdes portes basculèrent, il vit la femme. Debout, l'air pincée, les mains dans le dos, de son tailleur bleue, elle donnait la nausée. «Général Monroe, je pensais que je n'aurais pas le plaisir de vous voir. » Il répondit d'un grognement énervé. Il désigna un homme du doigt. «Au rapport soldat Scott !»
L'homme se leva, s'approcha, l'air sûr de lui. Il transpirait l'assurance, et c'était pour cette raison que Jack l'appréciait.«Très bien Général. La mission S-17 ne donne plus signe de vie. Le dernier rapport remonte à six heures ce matin et nos traceurs sont incapables de les localiser»

Le Général haussa la tête, il fit mine de réfléchir pendant cinq bonnes minutes puis releva la tête, la solution sur le visage. «La zone est elle sécurisée ? » Alors que le soldat Scott allait reprendre la parole, il fut coupé net par Miranda Longrich qui de sa voix enrouée venait d'imposer sa vision des choses. «La zone est une zone de sécurité prioritaire. Risquer la vie d'autres hommes serait un danger trop élevé. La météo quant à elle nous indique qu'une tempête est à venir d'ici deux ou trois heures.  » Monroe se retint de l'envoyer dans les roses et de l'insulter. Ces politiciens ne comprenaient rien. La vie d'hommes était précieuse, et pour cette raison, une aide devait être apportée à ceux là. Trois familles allaient être endeuillées à jamais. Mais en le faisant, la vie d'autres hommes pouvaient être en jeu«Je comprends donc, Longrich que vous n'êtes pas d'avis d'envoyer une mission de sauvetage sur les lieux ?  » Elle lui répondit par l'affirmative.

Le silence dura des minutes qui aux yeux du Général duraient des heures entières. Prendre le risque d'envoyer une mission et risquer plus de vies ? Les laisser mourir s'ils étaient encore en vie pour préserver la majorité ? Il ne savait que faire. «Combien de temps pour être sur zone ?  » Scott tapota sur son clavier, puis relevant la tête, il s'exprima de sa voix assurée. .«Une heure vingt cinq avec une navette, deux heures de plus avec des véhicules plus gros. La tempête battra son plein d'ici là. » Nouveau silence.  «Général, je comprends que vous souhaitez sauver des vies mais songez à ceux que vous allez envoyer à la mort en tentant de sauver des hommes peut-être déjà morts. Ne prenez aucun risque inconsidéré, S-17 est une mission avortée. »

Pendant un instant, Monroe manqua de céder. La politicienne avait de bons arguments, elle savait comment s'adresser aux autres, et c'était d'ailleurs pour cette raison qu'elle était respectée dans sa branche. Elle savait entuber les autres à la perfection. «Et les drones de Callaghan ? Où est-il d'ailleurs ? CALLAGHAN ! CALLAGHAN AU RAPPORT BORDEL. » Il hurla son nom, laissant s'échapper la rage qui bouillait en lui.  «Le lieutenant est en mission de reconnaissance. Il est parti avant l'aube. Comme vous l'avez ordonné il y a deux jours... Général.  »

Une nouvelle flopée de jurons s'échappa de la bouche de Monroe. Ce Callaghan n'était jamais là quand on avait besoin de lui, et à la longue, ça devenait pesant. Ce type était toujours là pour causer des tracas au directeur des lieux mais jamais là quand il le fallait. L'urgence de la situation devenait ingérable. Décide, décide, décide disait une voix dans sa tête. «Soldat Scott, réunissez immédiatement la liste des noms. Prenez Norton avec vous et allez annoncer la mort de ces trois personnes à leurs familles.  » L'homme se mit au garde à vous puis prit la direction de la sortie. «Vous avez pris la bonne décision Général Monroe. » Miranda lui tendit une main, une main qu'il aurait pu briser en la serrant un peu. Il ne bougea pas, ne la fixa même pas. . «Hors de mon centre de commandement. Et fissa.  »

L'air résigné, Monroe s'enferma dans son bureau. Une rage folle éclata. Il renversa presque son bureau, et se mit à penser aux trois hommes, peut-être encore vivants. Il attrapa sa radio «Soldat Scott, annulez tout, on va les chercher.  » Un crépitement. «Bien monsieur, je réunis une équipe de récupération. »





lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jack ~ Welcome home, son.    Dim 9 Mar 2014 - 19:10


avatar

₪ Date d'arrivée : 02/03/2014
₪ Crédits : Flimartza & Silver Lungs
₪ Nombre de message : 477

₪ Sentiments : Stressée
Age : 28

Gaëlienne - Inconnue
Gaëlienne - Inconnue

Voir le profil de l'utilisateur
http://gaelia.forums-rpg.com/t129-ozryel-tannen-quid-est-mea-meu
Ne t'inquiètes pas j'ai bien vu ton rp <3 je suis en train de le lire et je veux prendre tout mon temps pour te torturer avec une analyse XD (sadiqueuh)

Si tu ne répond pas à la suite j'éditerai ce message  Love My Cookies 



 Ready or not, here I come, you can't hide, gonna find you and take it slowly, ready or not, here I come, you can't hide, gonna find you and make you want me.

(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jack ~ Welcome home, son.    Dim 9 Mar 2014 - 20:11


Invité



Invité


Ploooop  Calin 
Aucun soucis, prends ton temps (a)
Hâte de lire cette analyse  Exciter 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jack ~ Welcome home, son.    Lun 10 Mar 2014 - 17:13


avatar

₪ Date d'arrivée : 03/03/2014
₪ Nombre de message : 111

Age : 25

Gaëlien - Inconnu
Gaëlien - Inconnu

Voir le profil de l'utilisateur
J'ai adoré lire ta fiche et ton teste rp :)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jack ~ Welcome home, son.    Lun 10 Mar 2014 - 17:53


avatar

₪ Date d'arrivée : 02/03/2014
₪ Crédits : Flimartza & Silver Lungs
₪ Nombre de message : 477

₪ Sentiments : Stressée
Age : 28

Gaëlienne - Inconnue
Gaëlienne - Inconnue

Voir le profil de l'utilisateur
http://gaelia.forums-rpg.com/t129-ozryel-tannen-quid-est-mea-meu


Mon Analyse

T'inquiète pas j'ai conscience que je suis pas non plus la déesse du rp XD


J'ai relu ton rp trois fois. Non pas qu'il était mal écrit, au contraire! J'ai adoré c'est très bien écrit, les détails importants y sont, ceux qui le sont un peu moins aussi. J'ai même sourit et j'ai eu envie de taper Callaghan  Green XD. Tu maîtrise extrêment bie les PNJ que tu installe dans ton rp pour apporter plus de dynamisme c'est très appréciable. Et puis je n'ai vu aucune faute (je ne suis pas non plus la mieux placée pour critiquer ça mais j'avoue que c'est agréable de ne pas pester face à une faute de grammaire).
Quand à la psychologie de Jack. Comment te dire, j'ai adoré XD. J'adore les perso  bruts de décoffrage et là j'ai été servie non? J'ai pas mal rit, je me suis même permise d'imaginer ce que Jack avait en tête quand Miranda parlait et je vois qu'on pensait à la même chose  Eyes XD.

Et cette fin! J'y ai cru moi qu'il allait les laisser moisir XD. J'ai eu envie de prendre mon Lieutenant, Sam Davis et de poster à la suite que Jack était une ordure sans nom de prendre cette décision mdr. Faut pas jouer avec mon petit cœur comme ça.!


Conclusion:

oui il faut bien que tout mon blabla serve à quelque chose.

J'ai l'honneur de te dire que tu es validé! C'était logique en même temps, vu cette fiche de malade que tu nous a fait. Je suis honorée de savoir que c'est toi notre première fiche validée. Tu gagnes don 15 points d'exp et le droit de rp  sur le forum. En raison de la qualité de ta fiche, je t'accorde un niveau 3 (ne t'inquiètes pas si tu vois pas encore de quoi je parle, nous allons poster une annexe explicative la dessus et sur la maîtrise des capacité très vite) Je t'invite tout de même à aller visiter ce lien: Le Carnet d'adresse.
Ce n'est pas obligatoire mais si tu poste un sujet dedans il te sera plus simple de trouver des liens avec les autres personnages  I Love You. Je te conseille également de surveiller les annonces du staff car nous allons bientôt ouvrir une intrigue et une mission, nous expliqueront alors quelles sont les conditions pour y participer. Ah oui j'allais oublier. N'oublie pas d'envoyer un mp au Messager pour lui donner ta liste de secrets. IL se peut qu'il te recontacte en retour pour t'en donner en plus puisque tu as pris un Pv <3 voici sa boite : Ici

Je pense t'avoir tout dit, je vais te laisser respirer et explorer le forum. Si tu as la moindre question, la moindre envie je suis là. Au passage réserve moi un rp avec mon Lieutenant, Sam Davis  Eyes  j'ai hâte de la faire rencontrer son supérieur.






 Ready or not, here I come, you can't hide, gonna find you and take it slowly, ready or not, here I come, you can't hide, gonna find you and make you want me.

(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jack ~ Welcome home, son.    Lun 10 Mar 2014 - 19:46


Invité



Invité


Oulalalalala  I Love You Happy Dance Exciter 

Que dire ? C'est super touchant ces beaux commentaires   Please Happy Dance 

Merci merci merci pour votre confiance  Happy Dance 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jack ~ Welcome home, son.    


Contenu sponsorisé





Revenir en haut Aller en bas
 

Jack ~ Welcome home, son.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Technique du Jeune Jack
» rescue Jack Russel
» Jack Skellington
» fiche technique jack rellon
» Jack Layton est mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Enregistement voyageurs :: Contrôle d'identité :: Voyageur officiel-